BFMTV

Yves Calvi reconduit pour une saison supplémentaire sur Canal +

Yves Calvi en novembre 2014

Yves Calvi en novembre 2014 - Bertrand Guay - AFP

Le journaliste, aux manettes de l'émission L'info du vrai sur Canal + depuis septembre dernier, rempilera pour une saison supplémentaire.

Yves Calvi sera encore là la saison prochaine chaque soir sur Canal+ avec son émission L'info du vrai, a-t-il indiqué dans une interview publiée ce jeudi par L'Obs.

"Je suis certain de présenter une grande émission d'info qui s'imposera et laissera une trace. Depuis la rentrée, Vincent Bolloré n'a cessé de nous témoigner sa confiance. L'info du vrai sera là la saison prochaine", a affirmé le journaliste. Une information confirmée à l'AFP par Canal+.

L'émission d'actualités, qui représente "une révolution culturelle pour Canal" selon Yves Calvi, a vu son audience progresser légèrement avec une moyenne de 200.000 téléspectateurs chaque soir, avec des pics à 400.000, selon la chaîne. Contre 124.000 téléspectateurs en moyenne pour Le Grand journal, l'ex-divertissement phare de Canal+ dont les audiences étaient en chute libre, et que l'émission avait remplacé à la rentrée de septembre.

Un seul objectif: repasser devant France Inter

Yves Calvi est également revenu sur son départ de France 5, où il a réalisé pendant quinze ans d'excellentes audiences avec C dans l'air avant de partir pour LCI en 2016 puis Canal+ en 2017. 

"Comme dans un crime politique, plusieurs personnes ont porté le couteau. Nous (avec son producteur Jérôme Bellay, NDLR) nous sommes assez vite rendu compte que nous risquions de nous retrouver dans un air irrespirable (...) Nous sommes donc partis", a expliqué le journaliste. 

Chaque matin, Yves Calvi, 58 ans, présente aussi la matinale de RTL, ex-première matinale de France, doublée par celle de France Inter en terme d'audience moyenne. "Je n'ai qu'un objectif: repasser devant Inter", a souligné le journaliste.

"Il n'y aura pas, en tout cas à ma demande, de modifications importantes dans les mois à venir", a cependant précisé Yves Calvi, aux commandes de la matinale depuis 2014. "Ce qui ne nous interdit pas de travailler sur des questions de rythme et de tempo".
N.B. avec AFP