BFMTV

Yann Barthès, la recrue inattendue de TF1

Yann Barthès, le 16 mars 2012

Yann Barthès, le 16 mars 2012 - Lionale Bonaventure - Pool - AFP

La Une a lancé le mercato télé en annonçant l'arrivée de l'impertinent animateur du Petit Journal de Canal+ sur ses antennes. Plusieurs projets sont dans les tuyaux pour Yann Barthès, sur TF1 et TMC.

TF1 l’ambitieuse prépare minutieusement son retour. La chaîne de Martin Bouygues semble vouloir renouer avec l’époque où elle régnait en maître sur le PAF. 

Pour ce faire, Gilles Pélisson et Ara Aprikian, nouveau duo à la tête de la Une, ont ces jours-ci multiplié les coups d'éclats. Avant même le mois de juin, TF1 a ainsi lancé l’habituel mercato télé en annonçant l’arrivée d'une recrue inattendue, à fort potentiel d’audience: Yann Barthès.

Un animateur "qui s’adresse à tous les publics"

Bien qu’il officie encore pour le Petit Journal de Canal+, la star du PAF va prochainement rejoindre les rangs de la Une. Au programme pour l’animateur: une hebdomadaire en deuxième partie de soirée sur TF1 et un quotidienne sur TMC en access prime-time. Une arrivée dont s’est notamment félicité Fabrice Bailly, le directeur des programme de la chaîne:

"Journaliste reconnu de tous, Yann Barthès incarne une génération de talents qui sait s’adresser à tous les publics. Sa créativité, sa liberté de ton et son impertinence viendront enrichir notre offre de contenus".

Le transfert est assez osé. Pur produit Canal+, Yann Barthès, réputé pour son ton arrogant et moqueur notamment envers le milieu politique, va donc jouer de son impertinence sur TF1, chaîne détenue par Martin Bouygues, connu pour être un proche de Nicolas Sarkozy. Cette recrue est d'autant plus symbolique qu'elle intervient à un an de la prochaine élection présidentielle qui devrait donner de la matière très précieuse à l'ancien trublion du Petit Journal. Surtout que la chaîne pourrait bien programmer la future émission hebdomadaire de Yann Barthès le samedi soir, face au talk-show On n'est pas couché de Laurent Ruquier, dans l'espoir sans doute d'imposer sa marque sur cette case horaire très prisée.

TF1 à la reconquête des téléspectateurs 

L’animateur du Petit Journal de Canal+ n’est cependant pas le seul à débarquer dans la tour TF1. Yves Calvi, actuellement sur France 5 avec C dans l’air, rejoindra prochainement LCI, chaîne d’information du groupe, pour occuper la tranche de la fin de journée, tandis que Grégoire Margotton, commentateur sportif historique de Canal+, vient de signer pour devenir la nouvelle "voix des Bleus" à partir de l'Euro 2016 en lieu et place de Christian Jeanpierre. Enfin, autre nouveauté annoncée il y a quelques semaines sur la Une: L’Hebdo Show, l’équivalent de Touche pas à mon poste! animé par Arthur.

Gilles Pélisson et Ara Aprikian, fraîchement nommés à la tête du paquebot TF1 sont donc rapidement passés à l’offensive. Objectif du nouveau duo: renouer avec le succès d’antan. Bien que TF1 demeure la première chaîne européenne en terme de masse salariale et d’audience, elle fait face à une forte érosion ces derniers temps (20,2% en avril, deuxième pire score historique).