BFMTV

Arthur lance L'Hebdo Show: "Chez nous, il n'y a pas de gifle"

Arthur présentera une nouvelle émission, "L'Hebdo Show"

Arthur présentera une nouvelle émission, "L'Hebdo Show" - David Merle - TF1

Arthur présentera une nouvelle émission sur TF1 dès ce vendredi 29 avril. Ce nouveau programme est destiné à devenir une quotidienne à la rentrée. Et pour promouvoir son Hebdo Show, l'animateur a trouvé une méthode efficace: prendre le contre-pied de Cyril Hanouna.

TF1 mise sur Arthur. L'animateur des Enfants de la télé et de Vendredi, tout est permis (en autres) débarque ce vendredi 30 avril en deuxième partie de soirée avec un programme inédit, L'Hebdo Show avec Arthur. Son émission (hebdomadaire et avec Arthur, donc) devrait, sauf "accident industriel" être diffusée en direct tous les jours à la rentrée prochaine à 17h sous le nom de 5 à 7 avec Arthur. Et si certains médias ont rapidement tenté de comparer ce nouveau divertissement à celui de Cyril Hanouna qui fait les beaux jours de D8, Arthur profite de la moindre occasion en interview pour prouver le contraire.

"Chez nous, il n'y a pas de gifle"

Dans un entretien accordé à nos confrères de Puremédias, l'animateur de TF1 présente d'abord son émission comme un "grand divertissement, avec de grands moyens, un grand dispositif, où on va s'amuser avec toute l'actualité légère". Accompagné de "23 talents" aux profils très différents (Bruno Guillon, Christine Bravo, Manu Lévy, Titoff, Carole Rousseau, Cartman, Christian Etchebest...) et plusieurs chroniqueurs, Arthur promet que son Hebdo Show ne copiera pas la concurrence, et certainement pas Touche pas à mon poste! auquel il fera référence régulièrement dans l'interview, sans prononcer son nom, ni celui de l'animateur phare de D8.

"On ne parlera pas de télévision, sauf gros événement. Et on ne se privera pas de reprendre une image de télé si elle apporte quelque chose. Mais ça va faire bizarre pour certains qui sont persuadés que c'est la copie de leur émission, ironise-t-il."

Heureux de ne pas participer à la "guerre de l'access, des agités" à la rentrée prochaine, Arthur explique qu'il lui semblait impossible de présenter une quotidienne qui ne soit pas en direct. "On veut du dérapage, de la vie, de l'accident" avoue-t-il avant de viser à nouveau le trublion de TPMP, amusé: "Bon attention, chez nous, il n'y a pas de gifle. Et moi, si jamais, je menace de ne pas rendre l'antenne, à la fin de ma phrase on me coupe le faisceau!"

"Ce qui arrive à Cyril Hanouna en ce moment, ça va passer"

Ce n'est que plus tard dans l'entretien, alors qu'il revient sur les sondages le plaçant régulièrement en tête des animateurs les moins appréciés du PAF qu'Arthur évoquera son rival de D8: "Ce week-end, Cyril Hanouna a pris de loin la première place avec Le Parisien. Pour une fois que j'étais premier quelque part".

Et de donner son avis sur cette "impopularité" de l'animateur de D8: "Une carrière, c'est sur la durée. Au final, la télé ce n'est pas si compliqué que ça mais le plus dur, c'est de durer. Moi, je n'ai jamais été à la mode... et tant mieux. Maintenant, ce qui arrive à Cyril en ce moment, ça va passer. Il faut être patient."