BFMTV

Virginie Delalande, la candidate sourde de naissance qui a séduit le jury du Grand oral

Virginie Delalande dans Le Grand oral

Virginie Delalande dans Le Grand oral - France 2

Sourde de naissance, Virginie Delalande a raconté son parcours du combattant pour devenir avocate.

L'avocate Virginie Delalande, sourde de naissance, a surpris le jury du Grand oral, le concours d'éloquence de France 2. Face à Sonia Rolland, Roselyne Bachelot, Oxmo Puccino, l'avocat Bertrand Périer, Dominique Besnehard et l'humoriste devenue avocate Caroline Vigneaux, tous très émus, la jeune femme a retracé son parcours. 

"Je vous parle avec une voix. Une voix qui peut-être vous met mal à l'aise. C'est une voix que moi-même je ne connais pas, que je n'ai jamais entendu", dit-elle avec un grand sourire. "C'est le fruit de vingt ans de travail. Vingt ans d'orthophonie, trois fois par semaine. Un vrai travail de perroquet."

"Mille fois, j'ai voulu abandonner"

Elle explique avoir été rejetée "par les autres" à huit ans. Jusqu'à l'âge adulte, elle a souffert: "A dix-huit ans, on m'a dit que personne ne voudrait se marier avec moi. Mille fois, j'ai voulu abandonner [...] Ce qui m'a sauvée, c'est que je suis bavarde." Et d'ajouter:

"Je suis devenue avocate parce qu'on m'a dit que c'était impossible. Je suis devenue avocate parce que je connais ce sentiment d'injustice, celui qui vous prend aux tripes et vous empêche de dormir."

Avec sa ténacité, Virginie Delalande est parvenue jusqu'en finale, mais elle a dû s'incliner face à Bill François.

Jérôme Lachasse