BFMTV

Michel Drucker sur l'héritage de Johnny Hallyday: "Il m'aurait dit de fermer ma gueule"

Michel Drucker dans "Les Terriens du dimanche"

Michel Drucker dans "Les Terriens du dimanche" - Capture d'écran C8

Invité sur le plateau des Terriens du dimanche, le présentateur a expliqué pourquoi il ne dira jamais rien sur l'affaire de l'héritage du rockeur.

Depuis la mort de Johnny Hallyday, nombreuses sont les personnalités à avoir donné leur avis sur le testament du rockeur. Mais Michel Drucker, lui, s'y refuse catégoriquement, et a expliqué ses raisons ce dimanche sur le plateau des Terriens du dimanche.

"Je ne l'aborderai jamais. Parce que Johnny n'aurait pas aimé. Tout le monde s'est précipité pour parler de Johnny, y compris ceux qui ne l'ont pas connu. Ils ont dit tellement de conneries que je n'ai rien dit", a-t-il ajouté face à Thierry Ardisson. 

"Je connais plein de choses"

L'animateur de France 2 a raconté avoir été questionné sur le sujet par Jean-Marc Morandini, et avoir répondu: "Jean-Marc, je vais être très clair avec vous. Moi, Johnny, qui était mon copain, il m'aurait dit une chose: 'Ferme ta gueule'. Donc j'ai fermé ma gueule."

"Évidemment, je connais plein de choses, mais ça, je le garde pour moi", a conclu Michel Drucker.

Laeticia prête à faire des concessions

La veuve du Taulier, Laeticia Hallyday, a évoqué ce fameux testament qui déshérite Laura Smet et David Hallyday, tout d'abord vendredi sur TF1, puis samedi au micro de RTL.

"Mon homme estimait que David et Laura étaient protégés avec des donations importantes, qu'il les avait gâtés, qu'ils avaient encore leur mère…", a-t-elle dit. "Il voulait protéger Jade et Joy pour rendre leurs rêves possibles, elles sont toutes petites (...) Il voulait qu'elles ne connaissent pas la misère comme il avait connu et la peur du lendemain."

Elle s'est dite prête, cependant, à faire des concessions pour régler le conflit: "Oui en respectant les volontés de mon homme."

N.B.