BFMTV

Michaël Youn de retour sur M6 avec le Morning Night: c'était quoi, le Morning Live?

L'équipe du "Morning Live" en 2001

L'équipe du "Morning Live" en 2001 - Bertrand Guay - AFP

Michaël Youn retrouve M6 ce jeudi soir pour le Morning Night, 17 ans après l'arrêt du Morning Live. Cette matinale devenue culte, diffusée entre 2000 et 2003, s'était rapidement imposée comme l'émission la plus barrée du PAF. Retour sur ce divertissement d'une autre époque.

On vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. Et que les plus de 50 ont passionnément haï. Celui du Morning Live, la matinale complètement déjantée qui a réveillé les jeunes téléspectateurs de M6 entre 2000 et 2003. 

Cette émission chapeautée par Michaël Youn, qui faisait alors ses premiers pas à la télévision, s'apprête à renaître le temps d'une soirée. L'animateur est de retour ce jeudi soir sur la sixième chaîne pour le Morning Night, un prime exceptionnel dans la veine de l'émission d'origine. Il y retrouvera ses acolytes Vincent Desagnat et Benjamin Morgaine, qui l'accompagnaient à l'époque dans ses frasques télévisuelles. 

La bande-annonce promet une soirée qui parlera aux nostalgiques: les trois acolytes s'y retrouvent pour enchaîner les blagues absurdes. Le mégaphone, outil culte de l'émission d'origine, a lui aussi été exhumé. Avant de découvrir à quoi ressemblera cette relecture version 2020, revenons sur les trois folles années d'existence du Morning Live, qui ont marqué toute une génération de téléspectateurs. 

Troisième millénaire: début des bêtises

C'est en juillet 2000 que M6, qui diffusait jusqu'alors chaque matin une succession de clips musicaux, décide de lancer le Morning Live. Les téléspectateurs découvrent Michaël Youn, quasi-inconnu tout juste débarqué de Skyrock. Voix faussement haut perchée, attitude gauche voulue, regard de gosse qui prépare un sale coup: les bêtises peuvent commencer. 

Sur le papier, cette nouvelle émission n'est pas si éloignée de ce que l'on attend d'une matinale: des clips, des bulletins d'information et des chroniques. Mais toutes ces séquences ne sont en réalité qu'un prétexte pour donner libre cours à la folie du trio. Dans un décor censé rappeler l'intérieur d'un appartement, ils enchaînent sketches et autres séquences humoristiques, suivis dans leurs délires par une ribambelle de chroniqueurs presque aussi casse-cous. Comme Magloire, qui devient vite l'un des principaux visages de l'émission, ou Christophe Debonneuil, star de la chronique Christophe peut le faire. Son but: s'incruster partout où on ne veut pas de lui, du mariage de David Douillet au Festival de Cannes en passant par le court central de Rolland Garros.

Le Morning Live cultive le 14e degré. La blague potache, absurde, écoeurante ou les trois à la fois, qui vous arrache un sourire ensommeillé à 7h30 et vous fait éclater de rire quand vous y repensez à 14 heures. Comme cette parodie de publicité dans laquelle les trois comédiens se travestissent, feignent un doublage français réalisé à la truelle et inventent le truitella, Nutella à la truite. Il n'est pas encore neuf heures du matin et les téléspectateurs de M6 regardent un homme déguisé en petite fille allemande croquer dans une pâte à tartiner au poisson. 

On retiendra aussi cette parodie de Loft Story où, au lieu d'être enfermés dans un loft, les trois comédiens s'enferment dans un placard minuscule sous l'oeil des caméras. Comme toujours dans le Morning Live, on ne sait pas ce qui est drôle: le sketch en lui-même ou le fait qu'ils y aient pensé.

Cette séquence, comme beaucoup d'autres, témoigne aussi d'une époque révolue: on n'imagine pas la tête du CSA, en 2020, si deux hommes en perruques mimaient le coït à la télévision à l'heure où les enfants mangent leurs chocapics. 

Ce sketch est issu de l'époque où l'émission était diffusée sur la chaîne Fun TV, avant d'être reprise par M6.

Les fesses les plus connues du PAF

Au fil des mois, Michaël Youn pousse les curseurs. Fort d'une popularité grandissante et d'un public avide de découvrir la prochaine clownerie, il se fait très vite une spécialité de montrer ses fesses. Sans objectif partriculier. Il se filme par exemple totalement nu dans un lavomatic, pour le simple plaisir de capter les regards éberlués des clients. 

Le postérieur de l'animateur dépasse les frontières de la sixième chaîne. En 2001, il perturbe la cérémonie des 7 d'Or sur la Deux en surgissant en string sur la scène, armé de son mégaphone fétiche pour hurler le slogan de son émission: "Morning live, de sept heures à neuf heures, l'émission qui réveille tes voisins!"

C'est ce même mégaphone qui lui a servi pour l'une des séquences les plus cultes de l'émission. Celle où il réveille Juliette Arnaud, sa compagne de l'époque, en pleine nuit. "Je te préviens Michaël, tu diffuses ça, t'es mort!", hurle-t-elle, folle de rage et au bord des larmes. La menace ne l'aura pas dissuadé. 

La Boîte à images

Les images les plus folles sont diffusées dans le segment La Boîte à image. Chaque jour, Michael Youn se filme en train de surgir dans un lieu public pour hurler le slogan de l'émission.

L'équipe ne recule devant aucune provocation. Il se filme notamment en train de hurler sur des policiers avec son mégaphone, puis se lance avec eux dans une dangereuse course-poursuite en pleine circulation.

La police intervient lorsque l'animateur décide de transformer une fontaine de Neuilly-sur-Seine en gigantesque bain moussant avant d'y plonger. Seul dans l'eau, il chante Le Petit bonhomme en mousse à tue-tête devant une rangée de gardiens de la paix médusés, tandis que la mousse vole jusqu'aux voitures qui circulent sur la place. Et lorsqu'il finit par sortir, c'est sous les acclamations des passants, qui hurlent eux-mêmes le slogan de l'émission. 

Là encore, ces images seraient difficilement imaginables aujourd'hui, comme il l'estimait lui-même en 2018, interrogé par BFMTV.com:

"Ce ne serait plus possible. Tu finirais, je pense, avec une bastos ou fiché S dans un quartier de haute sécurité. Aujourd’hui, si tu fais ce que je faisais à l’époque avec les flics, je ne sais même pas si tu te fais arrêter: tu te fais tirer dessus, oui."

Les pitreries de Michaël Youn lui ont même valu une arrestation un peu musclée: "On était l’émission qui réveille tes voisins, alors on était allé réveiller madame Voisin", se rappelle-t-il. "C'était une vieille dame et on lui avait fait un peu peur. Ça n’avait pas trop plu au gardien, qui avait verrouillé la porte, nous avait presque saucissonnés et m’avait mis un pétard sur la tempe en disant: "si tu continues, je t’en colle une".

Michaël sans le Morning

En parallèle, il cultive son personnage hors plateau. Avec Vincent Desagnat et Benjamin Morgaine, Michaël Youn crée les Bratisla Boys, boy band fictif venu du Slovakistan, un pays imaginaire. Ils sortent Stach Stach, un single sans queue ni tête dans une langue inventée: onze semaines en tête des ventes. 

Mais l'âge de raison arrive vite. Dès 2002, l'équipe rend l'antenne (non sans une dernière émission que Michaël Youn passera dans un costume de pénis). Le Morning Live survit quelques temps: d'abord avec Laure de Lattre, rescapée du Loft 1, et Guillaume Stanczyk. Mais l'image du programme devient trop lisse, et ils sont vite remplacés par Cyril Hanouna. Celui qui ne connaît pas encore le succès sur C8 multiplie les défis déjantés, mais le programme a comme un goût de déjà tenté: en 2003, le Morning Live meurt définitivement. 

Si l'émission ne se remet pas de son départ, Michaël Youn, lui, continue avec brio d'exploiter le filon qu'il a créé. Après la télévision, c'est au cinéma qu'il enchaîne les comédies absurdes. D'abord avec La Beuze, puis Les 11 Commandements, sorte de Jackass à la française. 

Ce soir, le Morning Live aura droit à son revival, pré-enregistré, qu'on devine déjà - forcément - un peu moins spontané. Mais l'âme du programme devrait être là; Michaël Youn promet des défis loufoques entre célébrités invitées (Audrey Fleurot, Jenifer, Bigflo et Oli ou encore Jamel Debbouze) mais aussi des chansons, des parodies, de fausses publicités. Et l'animateur ne cache pas son objectif d'en faire un rendez-vous régulier. Vous reprendrez bien une cuillère de truitella? 

Benjamin Pierret