BFMTV

Julien, ancien candidat de Tout le monde veut prendre sa place, tacle Christian Quesada

Julien dans "Le Noël des champions"

Julien dans "Le Noël des champions" - Capture d'écran France 3

Le candidat est revenu sur le différend qui a opposé le champion des 12 coups de midi à Marie-Christine, ancienne gagnante du jeu de Nagui.

Les candidats de jeux télévisés n'ont décidément pas la langue dans leur poche. Julien, ancien vainqueur de Tout le monde veut prendre sa place, est revenu sur les échanges tendus entre Marie-Christine, l'une de ses successeures, et Christian Quesada, champion historique des 12 coups de midi sur TF1.

À l'occasion de sa participation au Noël des champions, numéro spécial de Questions pour un champion diffusé mardi, Julien a exposé son point de vue à Télé-loisirs. Il a évoqué la victoire de Marie-Christine dans le jeu de Nagui, record-woman de participations à un jeu télévisé. Un triomphe que Christian Quesada avait minimisé, pointant du doigt les règles de Tout le monde veut prendre sa place:

"Il aurait pu s'abstenir. Elle ne lui a rien piqué", estime Julien. "Je trouve ça assez ridicule et mesquin. Je l'ai pratiqué sur d'autres jeux. Avant de lire sa réaction, j'avais le souvenir de lui comme étant un très mauvais perdant. Ce que sa réaction m'a confirmé."

"Il a besoin de se rassurer et de dire qu'il est le plus fort. Grand bien lui fasse", poursuit-il. "Je crois en plus qu'il était tout seul à se battre sur le sujet (...) Il faut savoir rester humble."

Guerre de champions

Face aux victoires successives de Marie-Christine, Christian Quesada avait rappelé l'une des règles spécifiques au jeu de Nagui: lorsqu'un champion est battu par un adversaire, il peut conserver sa place dans l'aventure en offrant une partie de sa cagnotte à son rival. Marie-Christine avait utilisé ce joker à plusieurs reprises:

"Scoop! En additionnant 4 fois ses temps sur 100m Usain Bolt bat le record du monde du 400m Bravo à la championne mais euhhh comment dire? #TLMVPSP", avait-il tweeté mi-novembre.

La principale intéressée avait elle-même réagi à cette critique, à la suite de sa propre élimination en décembre: "Ce n'est pas le même jeu, donc peu importe. Je n'ai rien à en dire de spécial, on n'a pas joué au même jeu, nos résultats ne sont pas comparables. Et en nombre de participations, j'en ai fait plus."

Benjamin Pierret