BFMTV

Éliminée de Tout le monde veut prendre sa place, Marie-Christine répond à Christian Quesada

Marie-Christine dans "Tout le monde veut prendre sa place"

Marie-Christine dans "Tout le monde veut prendre sa place" - Capture d'écran France 2

La candidate a dit adieu au fauteuil de championne lundi. L'occasion de revenir sur son parcours et sur les critiques qu'elle a essuyées.

Tout a une fin, même le règne de Marie-Christine. La championne de Tout le monde veut prendre sa place a été éliminée lundi du jeu de France 2. Elle s'est inclinée face à Pierre-Étienne après 218 participations et 213 victoires.

La candidate a fait sa première apparition dans le programme présenté par Nagui le 14 avril dernier. Elle a depuis enchaîné les succès, remportant au total 196.900 euros de gain. Lors de sa défaite, Nagui l'a présentée comme "la championne du monde des jeux": "personne n'a eu autant de victoires", a-t-il affirmé.

Duel de champions

À plusieurs reprises, Marie-Christine a utilisé le joker propre à cette émission du midi. Lorsqu'un champion perd face à un adversaire, il peut lui faire une offre financière. Si son rival l'accepte, il repart avec l'argent et l'autre garde le fauteuil de champion. Une tactique que Christian Quesada, champion historique des 12 coups de midi sur TF1 avec 192 victoires, a pointée du doigt par le passé:

"Scoop! En additionnant 4 fois ses temps sur 100m Usain Bolt bat le record du monde du 400m Bravo à la championne mais euhhh comment dire? #TLMVPSP", avait-il tweeté mi-novembre.

Marie-Christine a répondu lundi 3 décembre à cette critique dans Télé Loisirs, après son élimination:

"Ce n'est pas le même jeu, donc peu importe. Je n'ai rien à en dire de spécial, on n'a pas joué au même jeu, nos résultats ne sont pas comparables. Et en nombre de participations, j'en ai fait plus. "

Plus globalement, elle estime que "Ce sont les règles du jeu. Quand je joue à un jeu de société, je ne vais pas dire que ce serait mieux si les règles étaient différentes."

Benjamin Pierret