BFMTV

Hanouna, Nagui, Barthès: les 3 animateurs-producteurs les plus rentables du PAF

Nagui, Yann Barthes et Cyril Hanouna.

Nagui, Yann Barthes et Cyril Hanouna. - France 2 - TF1 - Capture

Les boîtes de production des trois hommes forts de "l'access" génèrent d'exceptionnels profits, d'après une enquête du magazine Capital.

Ils sont les maîtres incontestés de l'audience en access. Intarissable machine à sous, la période pré-prime permet aux animateurs-producteurs d'engranger de précieuses recettes publicitaires et c'est peu dire si ces influents producteurs ont réussi leur pari. Au-delà de la simple présentation en plateau, cette double casquette rend ceux qui la portent omnipotents et, surtout, leur assure de très hautes rémunérations.

Le magazine économique Capital consacre une enquête à ces hommes forts du PAF, qui font fi de la fragmentation du paysage audiovisuel et de la perte de monopole des grands canaux historiques. A la tête du classement, on trouve l'animateur déjanté et controversé de Touche pas à mon poste!Cyril Hanouna. La boîte de production qu'il a fondée, H2O Production, génère un chiffre d'affaires de 50 millions d'euros annuels grâce aux nombreux "primes" dérivés. Le talk-show de C8, particulièrement vecteur d'audience, est très rentable: la marge que s'attribue la société s'élèverait entre 20 et 35%.

Arthur et Drucker à la suite

La deuxième position est occupée par Nagui, incontournable sur France 2 avec sa société Air Production. L'animateur produit deux jeux quotidiens sur la chaîne publique (N'oubliez pas les paroles et Tout le monde veut prendre sa place), une situation unique dans le paysage audiovisuel. Cette surmédiatisation permet à la boîte de production d'engranger 32 millions de chiffres d'affaires, grâce à un genre particulièrement rentable et propice aux audiences élevées.

Enfin, sur la troisième marche d'un podium très envié, on trouve le journaliste Yann Barthès, transfuge de Canal+ sur TF1 à la rentrée. Sa boîte de production Bangumi, co-fondée avec le producteur de l'ombre Laurent Bon, fabrique quotidiennement le talk-show Quotidien sur TMC et l'émission culturelle Stupéfiant!, présentée par Léa Salamé, chaque semaine sur France 2. Ces programmes à succès d'audience et d'estime permettent à la société de Barthès de générer 27 millions d'euros de chiffres d'affaires.

Le reste du classement comporte deux valeurs sûres du petit écran: Arthur d'abord, indissociable de TF1, qui produit de nombreux divertissements pour la première chaîne d'Europe (Diversion, Vendredi, tout est permis ou encore Les Z'awards). Sa boite de production, Satisfaction Television Agency, génère un chiffre d'affaires de 14 millions d'euros d'affaires dont une partie à l'étranger. Enfin, l'inoxydable Michel Drucker, via sa société de production DMD Production (Vivement la télé), amasse en moyenne 9 millions d'euros par an.

Mathilde Joris