BFMTV

France-Belgique: face au match, les autres chaînes misent sur des rediffusions

Un homme dans la rue pendant le match France-Argentine, le 30 juin 2018

Un homme dans la rue pendant le match France-Argentine, le 30 juin 2018 - SEBASTIEN BOZON / AFP

En ce jour de demi-finales, tous les regards se tournent vers la Russie, où les Bleus affrontent les Diables rouges. Mais, à la télévision, sur quoi misent les autres chaînes?

En ce jour de demi-finales, difficile - voire quasi-impossible - d'échapper à la Coupe du monde. N'en déplaise aux quelques irréductibles téléspectateurs qui préféreront le reste du programme télé. Alors pour espérer contrer la diffusion de la Coupe du monde sur TF1 - qui a rassemblé 13 millions de personnes pendant France-Uruguay -, les autres chaînes rivalisent d'imagination - mais misent surtout sur des rediffusions.

A titre de comparaison, la demi-finale de 2006, face au Portugal, avait rassemblé plus de 22 millions de téléspectateurs. Face à ce raz-de-marée annoncé, France 2 dégaine Michel Sardou et rediffuse son dernier concert au Dôme du Palais des Sports de Paris.

À cette occasion, le chanteur aux cinquante ans de carrière reçoit une pléiade d'artistes, comme Charles Aznavour, Garou, Amir, Florent Pagny ou Nolwenn Leroy. Cette soirée hommage commentée par Stéphane Bern, avait déjà été diffusée sur France 2, le samedi 21 octobre 2017.

Les classiques ont la cote

Sur les autres chaînes, l'essentiel des programmes sera composé de rediffusions. Sur M6, Philippe Etchebest sera au front avec un épisode de Cauchemar en cuisine déjà diffusé en octobre dernier. 

Côté films, C8 mise sur le long-métrage multidiffusé Jappeloup, avec Guillaume Canet, quand TFX diffusera le classique Oscar, avec Louis de Funès et Claude Rich, et W9 proposera Le Grand chemin, de 1987 avec Anémone et Richard Bohringer.

Au niveau des inédits, on notera un nouvel épisode de Nus et culottés sur France 5, ou Une belle rencontre, sur Canal+, comédie dramatique britannique pas encore vue sur petit écran en France. 

L.V.