BFMTV

Cyril Hanouna vs. Yann Barthès: le nouveau match des talk-shows

Yann Barthès et Cyril Hanouna

Yann Barthès et Cyril Hanouna - Montage BFMTV.com

Yann Barthès fait son retour ce lundi sur le petit écran avec Quotidien diffusé sur TMC, à la même heure que Touche pas à mon poste! sur C8. Zoom sur le match à distance qui va se jouer entre les deux animateurs.

La guerre des talk-shows reprend de plus belle en access prime-time. Cette année, c’est Yann Barthès, ex-présentateur du Petit Journal qui pourrait bien faire de l’ombre à Cyril Hanouna sur C8. Le nouveau visage de TMC fait, ce lundi, sa rentrée avec Quotidien, son nouveau talk-show.

Un retour qui se fait dans une ambiance de "gueule de bois générale" du côté des audiences pour les autres concurrents. Car Cyril Hanouna reste l’un des seuls à tenir bon sur C8 avec Touche pas à mon poste, émission culte de la chaîne. "Baba" et sa bande se sont offerts une semaine à 1.263.000 téléspectateurs en moyenne.

Mais l’arrivée de Yann Barthès, à la même heure, pourrait changer la donne. Et dès mardi matin, les professionnels du PAF scruteront les chiffres pour connaître l’impact de cette nouvelle émission sur les audiences. Le pari sera-t-il réussi? L’ex-animateur star de Canal+ parviendra-t-il à chiper des parts d’audience à C8 et Cyril Hanouna qui règne, pour l’instant en maître, sur la case?

Divertissement vs. infotainment

Barthès et Hanouna ne font pas le même métier. L’un est animateur, l’autre journaliste. A l’origine, Cyril Hanouna offrait sur France 4, une émission médias plutôt informative bien que déjà “feel good”. Passé depuis sur D8, rebaptisée en cette rentrée C8, "Baba" a changé de stratégie, proposant dorénavant davantage un programme de divertissement. "On est à 19h: les gens ont besoin d'un truc qui a du punch, car c'est un horaire propice au zapping, confiait-il en juin dernier au Point. A ce moment-là, les gens écoutent plus la télé qu'ils ne la regardent, car ils font des choses à côté. Ils ont besoin d'informations qui entrent aussi vite qu'elles sortent de leur tête".

Yann Barthès mise pour sa part plus sur l’information et s’entoure de journalistes à l’instar de Martin Weill, ex-envoyé spécial du Petit Journal sur Canal+. Ce dernier couvrira d’ailleurs l’élection présidentielle depuis les États-Unis pour Quotidien jusqu’en novembre prochain. Dans les grandes lignes, Yann Barthès proposera l’équivalent du Petit Journal sur TMC en version longue cette fois-ci. "On change tout, mais sans rien changer", confiait-il sur France Inter, avant d’ajouter auprès de Puremédias: "Nous serons dans un mix de talk-show, de reportages, de décryptage et de sketches. L'ambition, c'est de faire une émission qui nous ressemble, légère mais avec du sens. Distanciée et en même temps engagée”.

Populaire vs décalé

Bien qu’en concurrence directe, les deux stars du PAF ne s’adressent pas forcément aux mêmes cibles. Au-delà d’apporter une touche pédagogique, Quotidien devrait rester dans la même lignée que Le Petit Journal et délivrer de l’information dans une ambiance décalée. Une méthode qui a fait le succès de l’ex-programme de Yann Barthès, sans égaler les scores de Cyril Hanouna avec TPMP.

Cette dernière monte souvent sur la première marche des audiences de sa case et jouit d’une image très populaire, notamment chez les jeunes. A titre d’exemple, Touche pas à mon poste! est, presque chaque soir, l’un des sujets les plus commentés sur le réseau social Twitter. L’animateur n’hésite par ailleurs pas à s’entourer des personnalités tendances du PAF. On a ainsi vu la star de téléréalité Nabilla devenir - un temps - chroniqueuse dans le talk-show, ou encore M. Pokora et Black M venir faire un happening dans l’émission de rentrée la semaine dernière. Là où Yann Barthès s’offre, pour sa première ce soir sur TMC Christiane Taubira et le groupe La Femme.

TMC: la petite chaîne à forte ambition

TMC a de fortes ambitions, mais n’est pas encore un véritable concurrent pour C8. TPMP, installé depuis désormais 2012, a su, au fil des saisons fidéliser les téléspectateurs, tissant un lien particulier avec eux, au point de les appeler ses "fanzouzes". "Baba" réunit chaque soir depuis la rentrée plus de 1,2 million de personnes.

Yann Barthès en fédérait tout autant sur Canal+, mais pas certain qu’il parvienne à de tels scores sur TMC, petite chaîne de la TNT du groupe TF1, longtemps laissée à l’abandon. Aujourd’hui, Ara Aprikian, directeur général adjoint des contenus du groupe, souhaite faire de la chaîne, une grande parmi les "petites". "Ara s'est montré didactique, m'a expliqué qu'il voulait rendre TMC plus 'premium', cibler un public différent", assure à ce propos Yann Barthès au Nouvel Obs. L’envie est donc là, mais l’homme de télé le sait, le travail sera long. "Je ne dis pas qu'on récupérera tout de suite notre audience, il faudra un an", explique-t-il à nos confrères, Quotidien ne devrait donc pas tout de suite concurrencer la bande de TPMP.

Yann Barthès, le nouveau Cyril Hanouna de TMC ?

Yann Barthès l’assure, pour lui pas question de devenir le Cyril Hanouna de sa chaîne. Le présentateur de Quotidien n’a "pas pour vocation de faire la grille de TMC", indique-t-il à Sonia Devillers sur France Inter. Cyril Hanouna produit une grande partie des programmes de C8 via sa société H20 et impose souvent ses chroniqueurs à la tête de ses émissions. “Contrairement à Cyril, je ne trouverai pas l'énergie de faire plus qu'une seule émission par jour”, ajoute-t-il auprès de Puremédias.

Mais Barthès n’écarte pas l’idée de produire de nouveaux contenus dans le futur: “Quotidien prend vraiment beaucoup de temps, donc on va laisser passer la rentrée, préparer l’hebdo et on verra plus tard, mais pourquoi pas. On produit déjà pas mal de choses et j’espère qu’on en produira encore plus" conclut-il.