BFMTV

Bilal Hassani représentera la France à l'Eurovision

Bilal Hassani

Bilal Hassani - Crédit: Fifou

Bilal Hassani, grand vainqueur de Destination Eurovision sur France 2, représentera la France à l'Eurovision, le 18 mai prochain, à Tel Aviv.

Il était le grand favori de Destination Eurovision. Le jeune chanteur Bilal Hassani vient de remporter le télé-crochet de France 2 et sera donc le candidat de la France à l'Eurovision, avec sa chanson Roi. La finale du concours se déroulera cette année à Tel Aviv en Israël, le 18 mai prochain. 

C'est la deuxième année que France 2 propose ce programme de pré-sélection au concours de l'Eurovision. L'année dernière, c'est le duo Madame Monsieur qui était sorti vainqueur avec sa chanson Mercy

Face à Bilal Hassani, ils étaient sept finalistes, Aysat avec Comme une grande, Chimène Badi avec Là-haut, Doutson avec Sois un bon fils, Emmanuel Moire avec La promesse, Silvàn Areg avec Allez leur dire, Seemone avec Tous les deux et The Divaz avec La voix d’Aretha

"Un truc de fou"

Bilal Hassani chante et danse depuis son enfance et est grand fan de l'Eurovision. 

"Me dire que je suis en train de goûter à ce rêve, que je regarde et que j'admire depuis tant d'années, de pouvoir essayer de vivre l'expérience moi-même, c'est un truc de fou", livrait-il ainsi à BFMTV.com le 16 janvier dernier.

A peine sorti de l'adolescence, le jeune homme a surgi sur YouTube. Chacune de ses vidéos y est regardée par des centaines de milliers, et parfois des millions de jeunes. Il y chante, des reprises et ses propres morceaux, mais aussi raconte sa vie avec franchise et fantaisie. Ultra à l'aise devant les caméras, c'est un pur produit de la génération milliennial, il en maîtrise tous les codes.

Coming out et perruques

Après un coming-out en chanson en 2017, il commence à arborer des perruques dans ses vidéos. Perruques qu'il adore depuis l'enfance et qui deviennent sa marque, son identité, même s'il ne les porte pas toujours, pour ne pas "s'enfermer dans un personnage". Mais Bilal Hassani est également la cible de messages haineux, il fait même l'objet de menaces de mort. Dans une vidéo il appelle ses fans à se mobiliser contre le cyber-harcèlement et à interpeller Twitter. Son exposition médiatique démultipliée par sa participation à Destination Eurovision n'aide pas, les messages de haine se multiplient. Mais il en faut plus pour entamer son inoxydable bonne humeur. Et comme il le note avec humour, les haters lui offrent des vues sur YouTube et lui rapportent donc de l'argent

Et puis désormais, il doit se concentrer sur ce qui l'attend: l'Eurovision en mai prochain et qui sait, peut-être une victoire pour la France.

Magali Rangin