BFMTV

Mort du prince Philip: Elizabeth II dit ressentir "un grand vide", selon le prince Andrew

La reine Elizabeth II et le prince Philip en octobre 2018 à Windsor

La reine Elizabeth II et le prince Philip en octobre 2018 à Windsor - Alastair Grant © 2019 AFP

Le prince Philip est mort vendredi à l'âge de 99 ans.

La reine Elizabeth II a dit ressentir "un grand vide dans sa vie", après la mort vendredi de son époux le prince Philip, à 99 ans, a indiqué dimanche son fils le prince Andrew à l'issue d'une messe d'hommage.

"Elle est plongée dans ses pensées, c'est comme ça que je dirais", a déclaré le prince Andrew aux télévisions britanniques à Windsor, à l'ouest de Londres. "Elle a décrit cela comme un grand vide dans sa vie", a-t-il ajouté, décrivant la souveraine, qui fêtera le 21 avril ses 95 ans, comme une personne "incroyablement stoïque".

"Nous autres, membres proches de la famille, nous réunissons autour d'elle pour nous assurer d'être là pour la soutenir", a-t-il poursuivi, mais c'est "une grande perte".

"Un choc terrible"

"C'était un homme remarquable, je l'aimais comme on aime un père, il était tellement calme, si vous aviez un problème, il y pensait... C'était quelqu'un que vous pouviez toujours aller voir, il était toujours à l'écoute", a décrit le prince Andrew.

Son frère le prince Edward a décrit de son côté "un choc terrible". "Nous sommes toujours en train d'essayer de l'accepter. Et c'est très, très triste", a-t-il dit dimanche. Selon son épouse Sophie, la comtesse de Wessex, la reine "pense aux autres avant de penser à elle-même, comme toujours".

Samedi, l'héritier de la couronne, Charles, 72 ans, a rendu hommage à son père, déclarant que son "cher papa" lui "manque énormément". Il a salué son "service remarquable et dévoué" à son pays.

Des funérailles en petit comité

La famille royale britannique fera ses adieux au prince Philip samedi prochain lors d'obsèques privées au château de Windsor, en présence du prince Harry mais sans son épouse Meghan, a annoncé ce samedi le palais de Buckingham.

Les funérailles se dérouleront à 15 heures locales (16 heures en France) dans la chapelle St George, au château de Windsor, à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Londres, où le duc d'Edimbourg, dévoué soutien à la souveraine pendant sept décennies, s'est éteint "paisiblement" vendredi matin, à 99 ans.

Seules 30 personnes, sans doute ses quatre enfants (Charles, Anne, Andrew et Edward), ses petits-enfants et d'autres proches - seront présentes, en vertu des règles liées à la pandémie de coronavirus.

Deuil national

Le prince Harry, qui vit en Californie après son retrait fracassant de la monarchie il y a un an sera présent. En revanche son épouse Meghan, qui est enceinte et à qui le médecin a conseillé de ne pas se rendre au Royaume-Uni pour les funérailles, restera aux États-Unis, a déclaré un porte-parole du palais.

La population est invitée à observer une minute de silence à 15 heures, heure de Londres, au début de la cérémonie. Celle-ci se tient quatre jours seulement avant l'anniversaire de la reine, qui fêtera ses 95 ans le 21 avril, et qui celui qu'elle avait épousé en 1947, il y a 73 ans.

Le pays a débuté un deuil national, qui durera jusqu'au lendemain des funérailles.

N.B. avec AFP