BFMTV

"Calculatrice"," fascinée par Lady Diana... Un livre polémique dresse le portrait de Meghan Markle

Le prince Harry et Meghan Markle ont annoncé leur mariage, le 27 novembre 2017, à Kensington Palace à Londres

Le prince Harry et Meghan Markle ont annoncé leur mariage, le 27 novembre 2017, à Kensington Palace à Londres - Daniel Leal-Olivas - AFP

Dans Meghan: A Hollywood Princess, dont la sortie est prévue pour le 18 avril, le chroniqueur royal Andrew Morrow dresse un portrait sans concession de la future duchesse de Sussex.

Le mariage de Meghan Markle et du Prince Harry approche à grand pas. Et les langues se délient. Trevor Engelson, l'ex-mari de l'actrice de Suits, a déjà indiqué qu'il souhaitait produire une série inspirée par l'histoire d'amour entre le prince Harry et Meghan Markle. Samantha Grant, la sœur aînée de la comédienne, a également décidé de tout raconter dans un livre.

Un chroniqueur royal, Andrew Morrow, les a cependant devancés. Dans Meghan: A Hollywood Princess, dont la sortie est prévue pour le 12 avril, cet homme de 64 ans dresse un portrait contrasté de la future duchesse de Sussex.

"Manipulatrice", "impitoyable" et "calculatrice"

Si l'ouvrage, dont un extrait a été publié dans les colonnes du Times, évoque certains traits avantageux du parcours de Meghan Markle, il n'hésite pas non plus à peindre la fiancée du prince Harry comme une personne "impitoyable" et "calculatrice". Un chapitre évoque notamment les années de Meghan Markle à l'université, la décrivant comme une "fêtarde".

Un autre chapitre s'étend sur son premier mariage avec Trevor Engelson. Ce dernier s'est "brutalement" interrompu en 2011 après deux ans de noces. L'actrice tournait alors à Toronto la série Suits et commençait à mettre de la distance entre son mari et elle.

Trevor Engelson "n'était pas le seul à subir la froideur de Meghan. Ses amis à Los Angeles ont remarqué qu'elle avait changé lorsqu'elle a commencé à devenir célèbre", écrit Andrew Morrow dans Meghan: A Hollywood Princess. "Elle n'avait plus le temps pour les gens qu'elles connaissaient depuis longtemps, annulant des déjeuners au dernier moment ou leur demandant de s'arranger à son emploi du temps de star en devenir". 

Fascinée par Lady Diana

La rupture de Meghan Markle et Trevor Engelson est également décrite par Andrew Morrown, qui raconte que "Meghan a renvoyé par la poste à Trevor son alliance et sa bague de fiançailles en diamant". Cinq ans après les faits, Trevor Engelson ne décolère toujours pas.

Autre révélation du livre: Meghan Markle est fascinée par l'histoire de Lady Diana, "son style, mais aussi sa philanthropie", selon Andrew Morrow: "Elle voyait Diana comme un modèle". 

Meghan: a Hollywood Princess n'est pas sans rappeler la sortie, en 2016, de Game of Crowns, portrait au vitriol de Kate Middleton par le chroniqueur mondain Christopher Andersen.

Jérôme Lachasse