BFMTV

Armistice: les larmes de la reine Elizabeth émeuvent les Britanniques

La reine Elizabeth II le 10 novembre 2019, lors de la jounée du souvenir, en hommage aux morts de la Première Guerre Mondiale.

La reine Elizabeth II le 10 novembre 2019, lors de la jounée du souvenir, en hommage aux morts de la Première Guerre Mondiale. - Tolga Akmen - AFP

La reine Elizabeth s'est laissé aller, dimanche, à un rare moment d'émotion en public, lors de la journée d'hommage aux morts de la Grande Guerre.

Les Britanniques ont commémoré dimanche 10 novembre les morts de la Première Guerre mondiale. Et assisté à un rare moment d'émotion de la part de la reine Elizabeth II. En une de nombreux quotidiens ce lundi matin, des tabloids comme le Daily Mail et le Daily Mirror, aux très sérieux Guardian et Times, la souveraine de 93 ans apparaît, tout de noir vêtue, essuyant une larme. 

Il est très rare que la reine se laisse aller à une telle démonstration, elle qui a fait sienne la devise de son aïeule, la reine Victoria, "Never complain, nerver explain". Il faut remonter à 1997 et le désarmement du Britannia, son yacht royal, pour retrouver des images de la reine émue. 

Flanquée de Camilla et Kate

La cérémonie du 10 novembre, ponctuée par deux minutes de silence, marquait les 100 ans de la première minute de silence, observée en mémoire des morts de la Guerre de 14-18.

La reine y a assisté, flanquée de sa belle-fille Camilla Parker-Bowles et de Kate Middleton, depuis un balcon, face au cénotaphe où les princes Charles, William et Harry en tenue militaire, ont déposé des gerbes de coquelicots. Cette fleur symbolise outre-Manche le souvenir de ceux qui sont morts au combat lors de la Grande Guerre.

Meghan Markle était, elle, sur le balcon voisin, entre un gendre et une bru de la reine: Tim Laurence, second mari de la princesse Anne, et Sophie de Wessex, l'épouse du prince Edward. 

Le Premier ministre Boris Johnson ainsi que Jeremy Corbyn, chef du Parti travailliste étaient également présents, entourés de milliers de vétérans réunis pour l'occasion.

Magali Rangin