BFMTV

Souchon, Bruni, Capeo "ensemble pour les Antilles" mardi soir sur France Télévisions

Carla Bruni, Alain Souchon et Claudio Capeo participeront à un grand concert pour les Antilles, mardi 19 septembre, sur France Télévisions.

Carla Bruni, Alain Souchon et Claudio Capeo participeront à un grand concert pour les Antilles, mardi 19 septembre, sur France Télévisions. - AFP - Montage BFMTV.com

France Télévisions organise ce mardi soir un grand concert caritatif pour les Antilles, ravagées par l'ouragan Irma.

Ils chanteront "Ensemble pour les Antilles". Alain Souchon, Carla Bruni, Claudio Capeo et Bernard Lavilliers seront parmi les artistes présents mardi à un concert diffusé à partir de 20h55 sur France 2.

Ce grand concert doit permettre de récolter des dons pour la reconstruction et l'aide aux populations des îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, sinistrées par l'ouragan Irma, dans le cadre de l'appel à la solidarité orchestré par la Fondation de France.

Fugain, Voulzy, MC Solaar

De grands noms et de jeunes artistes ont été annoncés sur la scène du Casino de Paris qui accueillera le spectacle: Michel Fugain, Laurent Voulzy, Patrick Bruel, Nolwenn Leroy, Jacob Desvarieux du groupe Kassav, Mariejosée Alie, Louisy Joseph, Imany, Raphaël, Chimène Badi, MC Solaar, Shy'm, Slimane ou encore Amir.

L'émission de France 2 sera présentée par Stéphane Bern et Marie-Sophie Lacarrau et sera largement diffusée sur les antennes du service public.

A partir de 21h, France Inter proposera une soirée en direct du Casino de Paris, avec deux heures de concert et de témoignages de celles et ceux qui ont été touchés par la catastrophe.

En direct sur Facebook

TV5 Monde et le réseau Outre-mer 1ère reprendront l'émission de France 2 sur certaines de leurs antennes. Le concert sera aussi diffusé en direct sur la page Facebook de France 2, et ses coulisses sur les comptes Twitter, Instagram et Snapchat de la chaîne.

Un écran publicitaire exceptionnel sera diffusé en ouverture de la soirée. Ses recettes seront versées intégralement à la Fondation de France.

M.R. avec AFP