BFMTV

Une série Netflix pour suivre la mission spatiale Inspiration4 en septembre

La série "Compte à rebours: la mission Inspiration4 vers l'espace"

La série "Compte à rebours: la mission Inspiration4 vers l'espace" - Netflix

La série proposera une plongée dans la première mission à n'envoyer que des civils pour plusieurs jours dans l'espace.

La mission Inspiration4, qui sera la première à n'envoyer que des civils pour plusieurs jours dans l'espace, en septembre à bord d'une fusée de SpaceX, pourra être suivie dans une série documentaire sur Netflix, a annoncé ce jeudi 19 août la plateforme de streaming.

Cinq épisodes sont prévus au total sur cette mission qui représente une nouvelle étape pour le tourisme spatial. Deux épisodes sortiront le 6 septembre pour présenter les quatre membres de l'équipage, deux autres le 13 septembre sur les longs mois d'entraînement et les derniers préparatifs avant le vol, et un dernier fin septembre, "quelques jours seulement" après la fin de la mission.

Cet ultime épisode comportera des images de l'intérieur du vaisseau durant leur voyage, ainsi que leur retour sur Terre, avec la promesse d'un "accès inégalé", en "quasi temps réel". La série, baptisée Compte à rebours: la mission Inspiration4 vers l'espace, sera réalisée par Jason Hehir, le réalisateur du documentaire The Last Dance sur l'épopée des Chicago Bulls de Michael Jordan, récompensé aux Emmy Awards.

Aucun astronaute professionnel

Le décollage, prévu le 15 septembre, sera également retransmis en direct sur la chaîne Youtube de Netflix. La capsule Dragon de SpaceX sera lancée par une fusée Falcon 9 depuis le centre spatial Kennedy, en Floride.

Ce vaisseau de la société du milliardaire Elon Musk emmène déjà des astronautes jusqu'à la Station spatiale internationale (ISS) pour la Nasa, mais la mission prévue en septembre ne comportera cette fois aucun astronaute professionnel.

Elle a été affrétée par le milliardaire américain Jared Isaacman, à ses frais. Ce patron d'une entreprise financière, âgé de 38 ans, est féru de pilotage et passionné d'exploration spatiale. Il a décidé d'offrir trois sièges à des anonymes, symbolisant chacun une "valeur".

"L'espoir" pour Hayley Arceneaux, 29 ans, rescapée d'un cancer pédiatrique. La jeune femme a été soignée dans son enfance par l'hôpital pédiatrique St Jude de Memphis (Tennessee), pour lequel Jared Isaacman a organisé une levée de fonds.

"S'ils peuvent y aller, nous pouvons tous y aller"

L'un des donateurs a obtenu le troisième siège, pour la "générosité": Chris Sembroski, 41 ans, est un ancien de l'armée de l'Air américaine qui travaille désormais dans l'industrie aéronautique.

Le quatrième siège représente la "prospérité", et a été offert à Sian Proctor, une professeure de 51 ans ayant participé à une compétition d'entrepreneurs, et deux fois candidate auprès de la Nasa pour devenir astronaute.

Ils passeront trois jours en orbite autour de la Terre, au-delà de l'altitude à laquelle se trouve l'ISS. "S'ils peuvent y aller, nous pouvons tous y aller", affirme la bande-annonce aux allures de blockbuster publiée jeudi par Netflix.

Des touristes se sont déjà rendus dans l'espace, notamment dans l'ISS entre 2001 et 2009, à bord de fusées russes. Mais ils y étaient alors accompagnés d'astronautes professionnels.

J.L. avec AFP