BFMTV

Les séries américaines ont déserté le Top 20 des fictions les plus regardées à la TV française en 2020

Grey's Anatomy

Grey's Anatomy - ABC

Pour la première fois depuis 2009, aucune production anglaise ou américaine n'apparaît dans le classement des séries les plus regardées à la télévision française, selon un classement établi chaque année par le CSA.

Pour la première fois depuis plus de dix ans, aucune série étrangère ne figure dans le Top 20 des fictions les plus regardées à la télé en France en 2020, année marquée par la montée en puissance de France Télévisions au détriment de TF1, selon une étude du CSA publiée vendredi.

Jusqu'en 2016, la moitié environ de ce palmarès - étudié chaque année depuis 2009 - était composée de fictions américaines et britanniques, rappelle le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) dans son étude présentée au festival de la fiction de la Rochelle.

Et de 2017 à 2019, deux à trois séries américaines (Good Doctor, Manifest, S.W.A.T...) figuraient encore au classement, résistant à l'appétence des Français pour les fictions hexagonales depuis 2015, après des années de règne des séries importées.

La revanche de France TV

Si le classement reste dominé par TF1, qui a réalisé la meilleure audience pour une fiction avec Pourquoi je vis, son téléfilm inspiré de la vie de Grégory Lemarchal (8,3 millions de téléspectateurs), il est désormais "très majoritairement composé" d'oeuvres diffusées sur France Télévisions, relève le CSA.

Capitaine Marleau (2e), Meurtres en Corrèze, Crime dans l'Hérault, Candice Renoir... France Télévisions compte au total 13 fictions au classement (dont huit pour France 3 et cinq pour France 2). Soit sept de plus qu'en 2019, et autant en moins pour TF1. "Habituellement concentré autour de TF1, le classement français apparaît ainsi beaucoup plus concurrentiel cette année", relève le CSA.

Un classement parallèle pour les visionnages sur tablette

Le palmarès consacre cette année encore les séries policières. Mais "le top 5 des meilleures audiences réalisées sur les écrans autres que le téléviseur (smartphone, ordinateur et tablette)", en direct ou en replay, "fait ressortir des fictions plus feuilletonnantes, touchant au drame et/ou à la comédie, avec des formats plus courts", souligne le CSA.

L'épisode de Noël de la quotidienne de TF1, Ici tout commence, arrive ainsi en tête avec 308.000 téléspectateurs, devant un autre de la série de France 2 Dix pour cent (276.000 téléspectateurs), suivi d'un épisode de La Flamme (Canal+, 273.000), de Pourquoi je vis (272.000) et d'un épisode de Demain nous appartient (TF1, 236.000 téléspectateurs).

"Au global, la consommation sur" le numérique "paraît extrêmement différente de la consommation" sur le téléviseur, "attestant certainement d'une sorte de fracture générationnelle dans le paysage audiovisuel", estiment les auteurs de l'étude.

B.P. avec AFP