BFMTV

Sarah Michelle Gellar ne compte pas "trop manger" pendant les fêtes et s'attire la foudre des internautes

Sarah Michelle Gellar en septembre 2018

Sarah Michelle Gellar en septembre 2018 - Dave Kotinsky - Getty Images North America - AFP

Avec une allusion à sa consommation de nourriture pendant les fêtes de Thanksgiving, l'actrice s'est attiré les foudres de nombreux internautes l'accusant de promouvoir la maigreur.

Le trait d'humour a raté sa cible. En publiant, dimanche sur Instagram, un message dans lequel elle ironisait sur sa propension à trop manger durant Thanksgiving, Sarah Michelle Gellar s'est attiré le courroux des internautes. Beaucoup l'accusent de culpabiliser les personnes en surpoids, si bien que la star de Buffy contre les vampires a du présenter des excuses.

"Je vais accrocher ces photos partout dans la maison", a écrit l'actrice, en légende de clichés d'elle en lingerie sur lesquels elle affiche une silhouette longiligne. "Cela me rappellera de ne pas trop manger jeudi. #PréparationPourThanksgiving."

"La culture du régime heurte les femmes"

Au lieu de réactions amusées, ce sont des messages incendiaires que l'actrice de 41 ans a récolté. Comme le rapporte People, de nombreux internautes l'ont accusée de promouvoir la culture de la minceur avec ces photos de 2007 issues d'un shooting pour le magazine Maxim:

"Cette légende est problématique, et je te suggère de faire des recherches sur les désordres alimentaires, les soucis de santé mentale qui les accompagnent, et la manière dont la culture du régime heurte les femmes", a publié l'un d'entre eux.

"En tant qu'ancien(ne) anorexique, je te dis que ceci est inacceptable", a renchéri un(e) autre internaute, comme le rapporte le HuffPost. "Pourquoi présenter cela comme un exemple pour les jeunes filles? Incroyablement abject."

Excuses et explications

Face à ces retours, et malgré le soutien de nombreux autres fans, Sarah Michelle Gellar a présenté ses excuses dans une commentaire, repéré par le Daily Mail:

"Certaines personnes pensent que j'ai voulu faire du "fat-shaming" (culpabilisation des personnes en surpoids, ndlr) avec cette publication. Cela ne pourrait pas être plus éloigné de mes intentions. J'adore Thanksgiving et malheureusement, mes yeux sont souvent plus gros que mon ventre et j'ai tendance à tellement manger que je m'en rends malade (...) Je suis terriblement désolée que des gens aient été offensés par ma tentative d'humour."

Depuis, les messages de soutien postés par des fans semblent l'emporter sur les réactions accusatrices des détracteurs.

Benjamin Pierret