BFMTV

Roman Polanski:"La tirade de Laurent Lafitte était minable"

Roman Polanski, le 30 octobre 2015

Roman Polanski, le 30 octobre 2015 - Janek Skarzynski - AFP

Le réalisateur est revenu sur le discours "de mauvais goût" de Laurent Lafitte lors de la cérémonie d'ouverture du 69e Festival de Cannes.

Plus d’un mois après l’incident, Roman Polanski sort enfin de son silence. Le cinéaste a confié le week-end dernier sur Europe 1 "que la tirade de Laurent Lafitte était minable, pas seulement vis-à-vis de moi, mais surtout vis-à-vis de Woody Allen qui était invité pour faire l'ouverture du Festival avec son nouveau film. C'était d'extrêmement mauvais goût".

Le discours de Laurent Lafitte, lors de la cérémonie d’ouverture du 69e Festival de Cannes, avait fait couler beaucoup d’encre. En cause: les blagues du maître de cérémonie concernant le réalisateur franco-polonais et Woody Allen. "Ces dernières années vous avez beaucoup tourné en Europe, alors que vous n'êtes même pas condamné pour viol aux Etats-Unis", avait glissé le comédien français, devant un Woody Allen impassible.

Roman Polanski condamné aux Etats-Unis en 1978

Cette plaisanterie faisait notamment allusion au parcours du réalisateur franco-polonais Roman Polanski, poursuivi aux Etats-Unis pour le viol présumé d'une mineure. Celui-ci avait été condamné aux Etats-Unis en 1978 pour avoir eu une relation sexuelle avec une adolescente de 13 ans, Samantha Gailey. Il avait plaidé coupable. Incarcéré puis libéré sous caution, Polanski avait fui en France, craignant une lourde peine. Il n'a depuis jamais remis les pieds sur le sol américain.

L’humour très grinçant de Laurent Lafitte, soufflé par l’humoriste Vincent Dedienne avait immédiatement fait réagir Emmanuelle Seigner, la femme de Roman Polanski. Sur Instagram, cette dernière avait jugé la prestation du comédien "pathétique", avant de qualifier Laurent Lafitte de "gros blaireau". "Quelle loose cette ceremonie #loose #vulgaire #mediocre", avait-elle conclu.

R.I