BFMTV

Pourquoi Maëva Coucke, miss France 2018, ne sera pas Miss Univers

Maëva Coucke

Maëva Coucke - Guillaume Souvant / AFP

Cette année, ce n'est pas Miss France qui concourra à Miss Univers mais sa première dauphine. Maëva Coucke défendra le drapeau tricolore lors de l'élection de Miss Monde, l'autre grand concours de beauté international.

Deux ans après le sacre d'Iris Mittenaere à l'élection de Miss Univers, la Miss France actuelle ne participera pas à la prochaine édition du concours mondial. Maëva Coucke, Miss France 2018, défendra le drapeau tricolore à l'élection de Miss Monde, le 8 décembre prochain à Sanya, en Chine. Comme l'annonce un communiqué de la production ce lundi, c'est sa première dauphine, la Miss Corse 2017 Eva Colas, qui représentera la France au concours de Miss Univers à Bangkok le 16 décembre. 

Une préférence pour Miss Monde

Pourquoi, cette année, Miss France concourra-t-elle à Miss Monde et pas à Miss Univers? Selon EndemolShine, contactée par BFMTV.com, la décision a d'abord été prise par la principale intéressée: Maëva Coucke se sentait "plus à l'aise de faire Miss Monde", estimant qu'elle correspond plus aux critères physiques de ce concours qu'à celui de Miss Univers, dont les candidates affichent des "types de beauté très américains". 

Des raisons logistiques sont également évoquées: cette année, le concours Miss Univers aura lieu au lendemain de l'élection de Miss France. Maëva Coucke, qui se doit d'être présente pour la passation d'écharpe, n'aurait pas pu faire le déplacement. 

Une Miss France "motivée et déterminée"

Maëva Coucke s'envolera début novembre, un mois avant l'élection de Miss Monde, pour se préparer:

"Très attachée à mes valeurs caritatives, je me réjouis de représenter la France au concours Miss World", déclare-t-elle dans le communiqué. "Je suis motivée et déterminée à me hisser sur la plus haute marche du podium."

Deux concours indépendants

Sylvie Tellier, directrice générale de la société Miss France, se réjouit de cette répartition des rôles:

"L'Organisation Miss France est heureuse de soutenir Maëva Coucke, Miss France 2018, au prochain concours Miss World. Nous lui souhaitons de vivre le même destin qu'une autre Ch'ti avant elle, celui d'Iris Mittenaere. Nous sommes également ravis de la participation d'Eva Colas (...) à Miss Univers. Nul doute qu'elles seront de dignes représentantes des Français."

Les deux concours internationaux sont indépendants. Comme l'explique TV Mag, Miss Univers a été créé en 1952 aux États-Unis, un an après le concours Miss Monde, qui a vu le jour au Royaume-Uni. En 2013, Marine Lorphelin s'était imposée comme première dauphine de Miss Monde. 

Benjamin Pierret