BFMTV

Pour sa défense, Harvey Weinstein engage l'avocat de DSK, Benjamin Brafman  

Harvey Weinstein à Los Angeles en février 2013

Harvey Weinstein à Los Angeles en février 2013 - Alexandra Wyman - Getty Images North America - AFP

Le producteur déchu va également être représenté par l'avocate Blair Berk, qui a notamment défendu par le passé Mel Gibson et Britney Spears.

L'avocat vedette new-yorkais Benjamin Brafman va assurer la défense d'Harvey Weinstein, selon une déclaration transmise mercredi par une porte-parole du producteur déchu, qui fait l'objet d'une enquête à New York.

Agé de 69 ans, Benjamin Brafman est l'un des avocats les plus célèbres des Etats-Unis et a notamment défendu Dominique Strauss-Kahn, l'entrepreneur de la pharmacie Martin Shkreli, les rappeurs Sean "Diddy" Combs et Jay Z ou Michael Jackson.

Outre Benjamin Brafman, le magnat de Hollywood est également représenté par l'avocate Blair Berk, qui a défendu, par le passé, Mel Gibson, Britney Spears, Halle Berry ou Lindsay Lohan.

Plusieurs médias ont rapporté mardi que le procureur de Manhattan s'apprêtait à présenter à un grand jury les éléments à charge concernant Harvey Weinstein, en vue d'une possible inculpation. Le dossier porte sur les accusations de l'actrice new-yorkaise Paz de la Huerta, qui a affirmé avoir été violée en 2010 par le magnat déchu de Hollywood. Des enquêtes sont également en cours à Londres et Los Angeles.

Accusé par plus de cent femmes

Depuis les premières révélations, début octobre, Harvey Weinstein a été accusé de harcèlement, d'agression sexuelle ou de viol par plus de cent femmes. 

"Une présentation formelle sera faite pour le compte de M. Weinstein au moment adéquat de la procédure et nous croyons fermement que nous démontrerons qu'aucun chef d'accusation n'est justifié", a déclaré une porte-parole d'Harvey Weinstein.

La porte-parole a refusé d'indiquer si Harvey Weinstein avait été informé par le ministère public de la présentation de son dossier à un grand jury. Dans les grandes affaires judiciaires, le grand jury est réuni une fois le dossier constitué afin d'examiner si les éléments qu'il contient justifient une inculpation et, à terme, la tenue d'un procès.

"Nous ne pensons pas qu'une inculpation soit imminente", a-t-elle commenté.

N.B. avec AFP