BFMTV

Nicolas Dupont-Aignan porte plainte contre Stéphane Guillon après sa "blague" sur le décès de sa mère

Nicolas Dupont-Aignan a décidé de porter plainte contre l'humoriste Stéphane Guillon

Nicolas Dupont-Aignan a décidé de porter plainte contre l'humoriste Stéphane Guillon - François Guillot - AFP

Le candidat de Debout la France a fait savoir qu'il allait porter plainte contre l'humoriste qui avait ironisé sur la mort de sa mère au moment de son ralliement à Marine Le Pen dans l'entre-deux-tours de l'élection présidentielle.

"Abject", "honteux", "lamentable"... La sortie de Stéphane Guillon sur le plateau de LCI le 1er mai dernier avait choqué. Ce jour-là, l'humoriste avait plaisanté sur la mort de la mère de Nicolas Dupont-Aignan en déclarant: "Je me suis dit que ma mère aurait fait la même chose si je m'étais engagé aux côtés de Marine Le Pen et si j'avais déclaré être son Premier ministre, vouloir travailler avec elle: je pense que ma mère se serait aussi laissée mourir comme Madame Dupont-Aignan". Ce 29 mai, le président de Debout la France a décidé de poursuivre Stéphane Guillon en justice.

L'ex candidat à l'élection présidentielle a fait savoir sur LCI qu'il allait "porter plainte" contre l'humoriste après ses propos "insupportables" et "minables". "Comment je pourrais pardonner tant d'ignominie?", a expliqué Nicolas Dupont-Aignan avant de déplorer le manque de soutiens à son égard. "Si c'était un humoriste de droite face à un homme de gauche, tout le monde aurait pris la défense de cet homme politique de gauche. Mais parce que c'était moi et parce que je faisais un choix différent, personne ne m'a défendu."

"Honte à lui"

Après la "blague" de Stéphane Guillon, de nombreuses voix dans l'entourage du président de Debout la France s'étaient fait entendre pour exprimer leur colère. Son porte-parole avait notamment déclaré: "Jeudi 27 avril, la mère de Nicolas Dupont-Aignan est en effet décédée dans ses bras. Le caractère de cette déclaration suite à un drame familial est profondément abject".

"Cet humoriste d'opérette, prêt à tout pour défendre un système oligarchique à bout de souffle, érige l'indécence en devoir moral. Jusqu'où iront-ils dans l'ignominie? Jusqu'où feront-ils payer le courage de Nicolas Dupont-Aignan? Je ne souhaite jamais à Monsieur Guillon de vivre de tels moments. Honte à lui", avait ajouté le porte-parole.

Après l'annonce de cette plainte contre lui, Stéphane Guillon a aussitôt réagi sur les réseaux sociaux, se fendant simplement de ce message: "Je ne pensais pas devoir remonter sur scène aussi vite. Dès que j'ai la date du procès de Nicolas Dupont-Aignan, je vous la donne. Pensez à réserver."

Fabien Morin