BFMTV

Nicolas Bedos: son vibrant hommage à Nice

Nicolas Bedos à la 27e cérémonie des Molières, en avril 2015.

Nicolas Bedos à la 27e cérémonie des Molières, en avril 2015. - Thomas Samson - AFP

Nicolas Bedos a signé un billet posté sur Facebook mercredi, pour partager sa tristesse et son amour de la ville après l'attentat qui a tué 84 personnes à Nice la semaine dernière.

"Que ça meure à Roubaix ou que ça hurle à Amsterdam, le chagrin est le même"... Nicolas Bedos a posté mercredi sur Facebook un hommage à la ville de Nice, frappée par un attentat le 14 juillet dernier, qui a fait 84 morts sur la promenade des Anglais. "Quelques mots de tristesse parfaitement dérisoires vers mes camarades du Cours Saleya". 

Un long texte dans lequel il évoque son amour pour la ville dans laquelle il a "monté [sa] première comédie" et tous les souvenirs heureux qu'il s'y est fabriqués.

"Un monstre de malheur"

Il raconte les bonheurs qu'il y a connus,, les escapades, les fêtes, le film qu'il y a tourné. "L'été dernier, nous y étions. Les feux d'artifices, tout ça. La fiancée qui danse pieds nus au milieu des touristes étrangers. Aucun camion à l'horizon. Juste les étoiles, le rire des gosses et la promesse d'une nuit tendre". 

Et puis... "Un an plus tard, changement de programme", enchaîne-t-il. "Chialer cette fête mortelle devant BFMTV. Ne pouvoir m'empêcher de revoir la fiancée tournoyant dans la foule, le regard illuminé par le bouquet final. Final? Imaginer son corps qui passe sous ses roues. Final? Trembler pour eux, pour soi, pour nos souvenirs, pour l'Avenir. Ne pas en revenir qu'un monstre de malheur ait pu joué ça dans CE théâtre". Et de conclure "Voilà, fidèle à Nice. Dans la gaité comme dans les larmes. Même si ces mots ne servent à rien, si ce n'est à vous les dire".

M. R.