BFMTV

Netflix: Daisy Coleman, du documentaire "Audrie & Daisy", est morte à l'âge de 23 ans

Daisy Coleman en octobre 2019

Daisy Coleman en octobre 2019 - Brian Ach - Getty Images via AFP

La mère de la jeune femme a annoncé que sa fille s'était suicidée.

Daisy Coleman, militante contre les abus sexuels qui avait participé en 2016 au documentaire de Netflix Audrie & Daisy, est morte. Sa mère, Melinda Coleman, a annoncé dans un message sur Facebook que sa fille, âgée de 23 ans, s'était suicidée mardi soir, rapporte le site Deadline.

"Ma fille Catherine Daisy Coleman s'est donné la mort (...) C'était ma meilleure amie, et une fille incroyable", a-t-elle confié.

Inquiète après des messages sans réponse, elle avait appelé la police afin d'aller vérifier que sa fille allait bien. Les autorités avaient alors retrouvé son corps inanimé.

Harcèlement et traumatisme

En janvier 2012, la jeune femme alors âgée de 14 ans avait dit avoir été violée lors d'une fête chez des camarades de classe dans une maison dans le Missouri - mais son agresseur présumé n'a jamais été déclaré coupable. Le documentaire, réalisé par Jon Shenk et Bonni Cohen, est centré sur elle ainsi qu'une autre lycéenne, Audrie, elle aussi victime d'une agression sexuelle.

Traumatisées, traitées de menteuses par leurs communautés respectives, harcelées en ligne, les deux adolescentes avaient toutes les deux tenté de se suicider. 10 jours après son viol en septembre 2012, Audrie Pott était morte.

"Elle ne s'est jamais remise"

Daisy, qui souffrait depuis plusieurs années de dépression, s'était engagée dans la lutte contre les abus et violences sexuelles. Elle avait fondé l'association SafeBAE, afin de venir en aide aux victimes de viols et agressions sexuelles au collège et au lycée.

"Elle ne s'est jamais remise de ce que ces garçons lui ont fait, et c'est tout simplement injuste. Mon bébé est parti", a écrit sa mère.
Nawal Bonnefoy