BFM Business

Netflix va vous permettre de regarder ses films et séries en mode accéléré

Netflix est le roi du trafic Internet en France.

Netflix est le roi du trafic Internet en France. - Olivier DOULIERY

La plateforme de streaming va proposer à ses clients d'opter pour une vitesse de lecture variable des films et séries. En mode accéléré, ils pourront réduire d'un tiers la durée d'une série.

Malgré les nombreuses critiques, Netflix a décidé d’implémenter l’une des options les plus controversées de ces dernières années: la possibilité pour ses abonnés de regarder leurs films et séries préférés en accéléré. Après des tests réalisés fin 2019, le géant américain du streaming vidéo annonce que les contenus pourront être regardés à une vitesse oscillant entre 0,5 et 1,5 fois la vitesse normale, selon les préférences de chacun. Dans un premier temps, cette nouveauté sera réservée aux utilisateurs de l’application Netflix pour Android.

Si une telle fonction est disponible depuis de longues années sur YouTube, son adoption par Netflix avait provoqué un vent de contestation de la part de plusieurs réalisateurs, estimant que leur œuvre risquait d’être dénaturée.

Consommation boulimique

“Ce n’est pas comme ça que ça fonctionne. Les distributeurs n’ont pas à changer la manière dont un contenu est présenté. Le faire revient à briser la confiance et ne sera pas toléré par ceux qui créent ces contenus” avait averti en octobre Judd Apatow, célèbre réalisateur de comédies américaines.
“Nous avons conscience de l’inquiétude des créateurs. C’est pourquoi nous avons limité la modification de la vitesse de lecture et demandons aux abonnés de modifier cette vitesse de lecture à chaque contenu, plutôt que d’enregistrer leurs préférences d’une vidéo à l’autre” se défend aujourd’hui Netflix auprès du média américain The Verge. L’entreprise assure que cette nouvelle option est réclamée “depuis des années” par ses clients.

Pour préserver la qualité des films et des séries joués en lecture rapide (ou lente), Netflix annonce qu’un logiciel sera chargé de maintenir les hauteurs de voix des acteurs, afin que ces dernières restent naturelles.

Netflix est régulièrement accusé de pousser ses clients à engloutir toujours plus de contenus, notamment avec des transitions toujours plus courtes entre deux épisodes d’une série. Début 2020, Netflix France annonçait que le délai de lancement automatique de l’épisode suivant passait de quinze à six secondes. En 2017, Reed Hastings, cofondateur de Netflix, estimait que le plus gros concurrent de sa plateforme n’était autre que le sommeil de ses utilisateurs.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech