BFMTV

Nadine Trintignant juge "honteux, indécent et dégueulasse" le retour de Bertrand Cantat sur scène

Nadine Trintignant dans "Stupéfiant!"

Nadine Trintignant dans "Stupéfiant!" - Capture d'écran Twitter - @Bangumiprod

Quinze ans après la mort de sa fille Marie, tuée par le chanteur de Noir Désir, la réalisatrice s'indigne de voir ce dernier remonter sur scène.

La colère de Nadine Trintignant est intacte. La mère de Marie Trintignant, dont la fille est morte sous les coups de Bertrand Cantat en 2003, ne comprend pas le retour de ce dernier sur scène. Elle se confie ce lundi sur France 2 dans Stupéfiant! alors que la tournée du chanteur suscite de nombreuses interrogations.

"Comment se fait-il qu’un homme où on sait qu’il a tué, ce n’est pas un mystère... Comment ose-t-il? Je trouve honteux, indécent, dégueulasse, qu’il aille sur scène", explique-t-elle face à Léa Salamé, le regard dissimulé par des lunettes de soleil.

Condamné en 2004 à huit ans de prison pour avoir tué sa compagne, Bertrand Cantat avait été libéré en 2007 pour bonne conduite. Il a entamé un retour artistique cette année avec la sortie d'un album solo, une couverture très controversée des Inrocks et, surtout, une nouvelle tournée. 

"Je me demande ce que les gens qui y vont pensent. Qu'est-ce qu'ils font du sang, des coups, des larmes? Qu'est-ce qu'ils en font?", s'indigne Nadine Trintignant. "Je peux m'étonner, me poser des questions, mais je n'ai pas à juger. Par contre, j'apprécie énormément les maires qui ont refusé qu'un meurtrier vienne dans leur ville."

Une pétition mise en ligne

Lorsque Léa Salamé rappelle que Bertrand Cantat a purgé sa peine, Nadine Trintignant estime néanmoins que le chanteur n'a pas sa place devant une foule. "Pas dans ce travail-là, sûrement pas":

"Parce qu'il a tué!" s'emporte-t-elle. (...) "Il va se faire applaudir après avoir tué? Est-ce que ça a déjà existé? J'ai cherché, je suis montée jusqu'au Moyen-Âge. J'ai cherché si un tueur était venu sur scène se faire applaudir. Ça n'a pas existé."

Une pétition, signée par plus de 74.000 personnes, demande à ce que la venue du chanteur au festival Papillons de nuit à Saint-Laurent-de-Cuves (Manche) en mai soit déprogrammée. Un concert a déjà été annulé en juillet à Saint-Nazaire, ainsi qu'un autre en Ardèche
B.P.