BFMTV

Elle met Marie Trintignant à l'honneur en réponse aux Inrocks

Marie Trintignant en janvier 2000

Marie Trintignant en janvier 2000 - Daniel Velez - AFP

Le magazine féminin répond à la une des Inrocks consacrée à Bertrand Cantat, en publiant un édito qui rend hommage à Marie Trintignant.

"Au nom de Marie". C'est le nom de l'édito du nouveau numéro de Elle, qui publie cette semaine un hommage à Marie Trintignant. Une réponse au magazine Les Inrocks, qui a fait polémique la semaine dernière après avoir consacré sa une ainsi qu'une interview à Bertrand Cantat, sous le titre "Cantat, en son nom". Un choix éditorial vivement critiqué et accusé d'indulgence envers l'artiste.

"Le 1er août 2003, Marie Trintignant meurt sous les coups de Bertrand Cantat. Aujourd'hui, elle est un symbole", écrit la journaliste Dorothée Werner. "Avec cette grâce si singulière, son visage est devenu celui de toutes les femmes victimes de la violence des hommes".

L'hebdomadaire féminin met ainsi à l'honneur les "123 anonymes tuées par leur conjoint l'an dernier", les "33 inconnues qui, chaque jour, dénoncent un viol en France" ou encore "les femmes harcelées ou agressées". 

"Il en faudra davantage que la médiatisation obscène de Bertrand Cantat (Les Inrockuptibles du 11 octopbre) pour éteindre ta flamme", ajoute Elle.

"Ne rien laisser passer"

Le portrait de l'ancien chanteur de Noir Désir, publié dans Les Inrocks, avait fait l'objet d'un véritable tollé, et avait même été vivement critiquée par la Secrétaire d'État chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa.

"Et au nom de quoi devons-nous supporter la promo de celui qui a assassiné Marie Trintignant à coups de poings? Ne rien laisser passer", s'était-elle indignée sur Twitter.

Nawal Bonnefoy