BFMTV

Taylor Swift, vengeresse, joue avec son image dans le clip Look what you made me do

Taylor Swift dans le clip de "Look What You Made Me Do"

Taylor Swift dans le clip de "Look What You Made Me Do" - Capture d'écran Youtube

La popstar, cible de critiques depuis une altercation avec le rappeur Kanye West, se joue d'elle-même, de son image et des on-dit dans son nouveau clip, Look What You Made Me Do.

Taylor Swift est de retour, et elle est bien décidée à prendre sa revanche. La chanteuse pop se donne des airs de rebelle dans sa nouvelle vidéo dévoilée ce dimanche aux Video Music Awards, la grand-messe de la chaîne MTV, avec son nouveau titre aux paroles vengeresses, Look what you made me do.

Cette chanson sortie vendredi, et déjà positionnée en haut des classements des meilleures ventes musicales, s'ouvre dans un cimetière. La caméra fait un gros plan sur une tombe où on lit "Voici où git la réputation de Taylor Swift", le thème qui court à travers tout ce nouvel album titré Reputation. La star sort soudain de terre sous forme de zombie, et apparaît dans un accident de voiture où un paparazzi apparaît à toute vitesse pour montrer sa mésaventure au monde entier.

La chanteuse de 27 ans, généralement connue pour son image aseptisée, saccage ensuite un magasin armée d'une batte de base-ball et fait de la moto en veste en cuir à clous. On la retrouve après dans un environnement plus familier: on la voit entourée de danseurs, en body noir et collants résilles, une tenue ressemblant étrangement à celle d'une autre méga-star, Beyoncé, dans sa vidéo Formation.

Elle finit d'enterrer l'image de "l'ancienne Taylor" en se moquant d'elle-même au cours d'une scène finale, où elle apparaît déguisée en certains de ses clips les plus connus et tenues de scènes les plus célèbres.

Plusieurs allusions à Kanye West

Quand Swift a sorti la chanson vendredi, ses fans ont immédiatement pensé qu'elle évoquait ses démêlés avec le rappeur Kanye West. Il l'avait rendue furieuse l'an dernier avec une chanson où il se vantait de pouvoir l'attirer dans son lit parce qu'il avait rendu "cette salope célèbre". Une probable allusion à un célèbre incident aux VMA de 2009 où il avait interrompu la chanteuse sur scène pour dire qu'elle ne méritait pas son prix. Cette théorie a été corroborée par les paroles prononcées par la star à la fin de sa vidéo: elle y demande à "être exclue de cette narration", une tournure de phrase qu'elle avait déjà utilisée pour décrire son différend avec Kanye West.

Le précédent album de Taylor Swift, 1989, a enregistré des ventes parmi les plus importantes de la dernière décennie.

Nawal Bonnefoy avec AFP