BFMTV

Rock en Seine annule le concert des Eagles of Death Metal

Jesse Hughes, des Eagles of Death Metal, en concert en Autriche, le 22 février 2016.

Jesse Hughes, des Eagles of Death Metal, en concert en Autriche, le 22 février 2016. - Herbert P. Oczeret - APA - AFP

Les festivals Rock en Seine et du Cabaret Vert ont annulé vendredi les concerts prévus cet été des Eagles of Death Metal, après des propos polémiques de son leader sur les musulmans.

Le festival Rock en Seine vient d'annoncer l'annulation du concert des Eagles of Death Metal."En désaccord total avec les récents propos tenus par Jesse Hughes, chanteur de Eagles of Death Metal, à un media américain, les festivals Cabaret Vert et Rock en Seine ont décidé ce jour d'annuler les concerts du groupe" prévus les 25 et 26 août, respectivement à Charleville-Mézières (Ardennes) et à Paris, ont annoncé les organisateurs dans un communiqué.

Jesse Hughes, répondant le 14 mai dernier aux questions très orientées d'un site américain, a une nouvelle fois mis en avant l'idée de complot, expliquant notamment que "les Français sont si préoccupés par le racisme qu'ils laissent les musulmans s'en tirer après des meurtres". 

"J'ai vu des musulmans célébrer les attaques"

"Au lendemain des attaques, au stade, des musulmans ont hué la minute de silence et la presse n'en a presque pas parlé. J'ai vu des musulmans célébrer les attaques dans la rue pendant qu'elles se déroulaient. Je l'ai vu de mes propres yeux. En temps réel! Comment pouvaient-ils savoir ce qui était en train de se passer? Il y a très certainement eu une coordination", a-t-il également déclaré.

Début mars, le chanteur, connu pour ses positions pro-armes à feu, avait suscité une première polémique en déclarant que l'attaque du 13 novembre avait été préparée de l'intérieur de la salle de concert et en exprimant des soupçons à l'encontre des vigiles. Face aux réactions indignées de la salle parisienne, il avait rapidement présenté ses excuses. 

Les Eagles of Death Metal était le groupe qui jouait au Bataclan, lors des attaques terroristes du 13 novembre 2015. 90 personnes venues assister au concert y ont perdu la vie.

M. R. avec AFP