BFMTV

Kanye West mise sur la provocation pour la troisième écoute publique de son album "Donda"

Kanye West est accusé d'avoir menti à ses fans.

Kanye West est accusé d'avoir menti à ses fans. - Ezra Shaw - AFP

Le rappeur s'est attiré de nombreuses critiques en invitant Marilyn Manson et DaBaby, deux personnalités controversées.

Kanye West ne s'est pas attiré que des louanges avec la troisième écoute publique de son album Donda, jeudi soir. Au lendemain de l'événement, qui s'est tenu au Soldier Field Stadium de Chicago, certains médias et une partie de ses fans regrettent que le rappeur américain ait choisi d'y convier Marilyn Manson et DaBaby, tous les deux au coeur de polémiques retentissantes. Et ses admirateurs encaissent une nouvelle déception: ce dixième opus tant attendu n'est toujours pas disponible sur les plateformes de streaming ce vendredi.

Le rappeur enchaîne les reports de sortie de cet album depuis des semaines, initialement annoncé pour le 23 juillet. Entre-temps, Kanye West a organisé trois événements publics dans des stades américains, retransmis en direct sur Apple Music. À chaque fois, une version revue et corrigée du disque a été présentée.

Surprenants invités

Pour cette troisième listening party, Kanye West avait fait construire une maison au coeur du stade (une réplique de celle dans laquelle il a grandi, selon Variety). Durant le show, il s'est présenté sur le porche, masqué, entouré de Marilyn Manson et d'un autre homme cagoulé, identifié par beaucoup comme étant le rappeur DaBaby. Un choix qui a forcément questionné, à l'heure où la scène pop américaine applique une politique de tolérance zéro: Marilyn Manson fait l'objet de plusieurs accusations de harcèlement et de viol et DaBaby est devenu persona non grata de nombreux festivals après avoir tenu des propos homophobes et sérophobes lors d'un concert il y a quelques semaines.

Pour le média musical Consequence of Sound, qui ne mâche pas ses mots, cette mise en scène constitue "une réflexion merdique sur la cancel culture". The Fader condamne une "décision regrettable de Kanye West", tandis qu'Insider compare les trois artistes aux "chevaliers de l'apocalypse". Quant aux spectateurs, ils ont été nombreux à faire part de leur incrédulité: "Je suis tellement déçu", "mec, tu m'as perdue ce coup-ci", "je vous demande pardon?", ont publié des fans sur Twitter.

"Au point où on en est, je ne serais pas surpris qu'il fasse venir Bill Cosby", écrit un autre, faisant référence à l'acteur condamné pour agression sexuelle en 2018.

En outre, selon de nombreux médias, Kanye West a présenté une nouvelle version de sa chanson Jail, sur laquelle figurait Jay-Z lors des écoutes précédentes. Cette fois, le mari de Beyoncé a été remplacé par DaBaby; un autre sujet de déception pour les fans.

Apparition de Kim Kardashian?

Les fans ont néanmoins eu droit à du grand spectacle avec cette troisième écoute, notamment lorsque la maison construite au centre du stade a été incendiée. Kanye West a lui-même passé plusieurs secondes en feu, avant qu'un homme ne vienne éteindre les flammes avec un extincteur. Le visage du chanteur, caché sous une cagoule, n'a pas été dévoilé à ce moment-là.

Le clou du spectacle est arrivé en fin de soirée lorsqu'il a simulé un mariage avec une femme vêtue d'une robe blanche, au visage dissimulé sous un voile. Pour de nombreux spectateurs, il s'agissait de Kim Kardashian.

Là encore, de nombreuses questions se posent: le rappeur et la star de télé-réalité, qui se sont mariés en 2014 et ont eu quatre enfants ensemble, ont annoncé leur séparation en février dernier.

Kanye West n'a jamais eu peur de la provocation. Quand la grande majorité du show-business américain s'opposait à l'ancien président américain Donald Trump, le rappeur lui témoignait un soutien sans failles. De nombreuses questions sur sa santé mentale ont par ailleurs été soulevées lors de la dernière campagne présidentielle, lorsqu'il s'est lui-même présenté comme candidat.

https://twitter.com/b_pierret Benjamin Pierret Journaliste culture et people BFMTV