BFMTV

Eurovision: la chanson de Tom Leeb change de titre et de style

Tom Leeb

Tom Leeb - Julien Carbuccia - Eurovision

The Best in me s'intitule désormais Mon alliée. C'est sous ce titre que Tom Leeb interprétera ce morceau à l'Eurovision.

Tom Leeb, le représentant de la France au concours européen de la chanson, a annoncé ce jeudi dans une vidéo publiée sur Twitter qu'une nouvelle version de The Best in Me serait bientôt dévoilée. Le morceau a été rebaptisé et s'intitule désormais Mon alliée. C'est sous ce titre que la chanson sera interprétée à l'Eurovision. 

"Salut à tous! Je voulais simplement vous annoncer qu'il y a une nouvelle version du morceau de The Best in Me. [Ce sera] une version un peu plus acoustique. C'est un nouvel arrangement. Qui dit nouvel arrangement, dit nouveau titre. C'est pour ça que la chanson s'appelle Mon alliée. Et c'est ce que je chanterai le soir de l'Eurovision. J'ai hâte de vous le faire découvrir. J'espère vraiment que ça vous plaira."

La première version de The Best in Me était en réalité destinée aux radios. Cette version accoustique sera le revamp (chanson officielle) pour l'Eurovision.

"L'Eurovision est un concours européen"

Son choix de présenter une chanson en français avec un refrain en anglais avait été critiqué. Certains auraient préféré un morceau écrit exclusivement en français pour défendre l'Hexagone.

"L'Eurovision est un concours européen", avait indiqué le chanteur à Télé 7 jours. "L’anglais étant la langue universelle, je pense qu’il est important de pouvoir donner aux autres pays des points de repères pour comprendre de quoi parle la chanson."

Écrite par les Suédois Thomas G:son, Peter Boström et John Lundvik, puis partiellement traduite en français par Tom Leeb et Amir, ancien candidat français à l'Eurovision, The Best in Me a fait l'objet de critiques de Franck Riester, qui a d'abord déclaré que ce refrain en anglais lui avait "cassé les oreilles".

Le ministre de la Culture a ensuite fait savoir qu'il envisage de trouver un moyen d'"obliger" France Télévisions à privilégier des textes en français à l'avenir. Une association, Francophonie Avenir, a également saisi le Défenseur des Droits, afin que The Best in Me soit intégralement réécrite dans la langue de Molière. 

Jérôme Lachasse