BFMTV

Disquaire Day: David Bowie, Elvis Presley et Johnny Hallyday stars des bacs

Disquaire Day

Disquaire Day - Guillaume Souvant / AFP

Collectionneurs, amateurs ou curieux, chacun y trouvera son compte puisque plus de 200 références, dont des inédits, des raretés, des rééditions, seront proposées à la vente.

Une part de marché qui augmente, des disquaires qui ouvrent boutique, des usines de fabrication qui se développent: le vinyle confirme d'année en année son regain de vitalité, comme le prouve le fort engouement autour du Disquaire Day.

La date du samedi 21 avril figure depuis un moment à l'agenda de tous les passionnés de "galettes" 33 et 45 tours. Collectionneurs, amateurs ou bien juste curieux, chacun y trouvera son compte puisque plus de 200 références, dont des inédits, des raretés, des rééditions, seront proposées à cette occasion.

Cette année, les stars des bacs devraient être David Bowie (Welcome to the Blackout, un live inédit à Londres de 1978), Elvis Presley (The King in the Ring, un show diffusé sur NBC enfin pressé 50 ans après), Johnny Cash (At Folsom Prison, en version Deluxe), Pink Floyd (Piper at the Gates of Dawn en version mono) et AC/DC (Back in Black en... cassette audio originale!). Un LP de Johnny Hallyday sera également disponible.

Le rendez-vous le plus important de l'année pour les disquaires

Depuis sa création en 2011 à l'initiative du Club action des labels indépendants français, le Disquaire Day est devenu le rendez-vous le plus important de l'année pour les 230 disquaires indépendants qui participent à cette opération. 

Et pour cause: "en un seul week-end, ils réalisent un chiffre d'affaires parfois comparable à celui de la semaine de Noël", affirme Pascal Bussy, le directeur du Calif, qui précise que le vinyle, neuf ou d'occasion, représente 75 % de leur chiffre d'affaires.

Preuve que le marché redevient florissant, les ventes de vinyles sont en constante progression en France depuis six ans. En 2017, elles représentaient 12,2 % du chiffre d'affaires du marché physique encore largement dominé par les ventes de CD pourtant en chute.

J.L. avec AFP