BFMTV

Défilé du 14-Juillet: quand l'armée joue un medley de Daft Punk

La fanfare interarmées en plein mélange des genres

La fanfare interarmées en plein mélange des genres - BFMTV

One More Time, Get Lucky ou Digital Love, autant de morceaux électro revisités par les trompettes de la fanfare, en clôture du défilé sur les Champs-Élysées.

C'était l'instant décalé de la très solennelle cérémonie du 14-Juillet. Face à Emmanuel Macron et Donald Trump, invité d'honneur du président français, la fanfare interarmées a repris ce vendredi quelques uns des plus grands tubes de Daft Punk. C'est en fin de matinée, afin de clôturer l'événement, que les musiciens se sont rassemblés sur les Champs-Élysées pour mêler plusieurs titres du duo électronique français dans un medley.

Les connaisseurs du groupe n'auront pas trop de mal à reconnaître les titres choisis (quoique...). Si la chanson d'introduction reste assez floue (bien qu'elle ressemble à la reprise, toute personnelle, de Technologic par le groupe Pentatonix) la suite est composée de One More Time, Get Lucky, Digital Love, Harder Better Faster Stronger, puis One More Time à nouveau, avant un final mêlant les accords de plusieurs des morceaux.

Un medley pour "toucher la jeunesse"

L'objectif de cette reprise est, évidemment, de parler aux nouvelles générations. C'est ce qu'avait expliqué l'adjudant David, metteur en scène, à BFMTV durant les répétitions ce mercredi:

"On se lance un défi. On a envie de toucher la jeunesse, c'était le cahier des charges. Il y a un défilé militaire, avec des marches militaires, mais pour la jeunesse, c'est plutôt Daft Punk, alors on joue Daft Punk!"

Benjamin Pierret