BFMTV

Beyoncé sort un remix de Mi Gente au profit des victimes des ouragans

Beyoncé le 15 octobre 2016 à New York

Beyoncé le 15 octobre 2016 à New York - Brad Barket - Getty Images North America - AFP

La popstar a annoncé que toutes les recettes de cette chanson seraient reversées aux victimes de Maria et des autres ouragans qui ont ravagé Porto Rico et d'autres îles caribéennes.

Beyoncé a sorti jeudi un remix de Mi Gente, le tube de la star colombienne du reggaeton J Balvin et du DJ français Willy Williams, pour lever des fonds afin de venir en aide aux victimes des récents ouragans.

Cette collaboration marque le retour à la musique de la superstar de la pop depuis son accouchement le 13 juin et la naissance de ses jumeaux, auxquels elle se réfère dans la chanson.

"Queen Bey" a annoncé sur Instagram que toutes les recettes iraient aux victimes de Maria et des autres ouragans qui ont ravagé Porto Rico et d'autres îles caribéennes ainsi que le Mexique. Native de Houston au Texas, Beyoncé a parallèlement déclaré qu'elle comptait organiser un soutien pour cette ville frappée par l'ouragan Harvey.

Des paroles en anglais, espagnol et français

La nouvelle version de Mi Gente conserve le reggaeton de l'original, lui-même un remix de Voodoo Song du DJ français Willy William. Sorti en juin, le morceau Mi Gente ("Mon peuple") s'est imposé en tête des charts dans la plupart des pays hispanophones. 

Dans le remix, Beyoncé, qui rappe plutôt qu'elle chante, ajoute de nouvelles paroles en espagnol ("j'ai la fête dans mes gènes, je suis la reine des kids"), mais aussi en anglais et brièvement en français. Dans les paroles en anglais, elle se réfère à ses jumeaux et lance un appel aux dons. La chanteuse afro-américaine avait déjà chanté en espagnol sur son album Irremplazable sorti en 2007.

Le mari de Beyoncé, le rappeur Jay-Z, doit donner un concert à New York le 17 octobre au profit des victimes des ouragans, avait annoncé mercredi Tidal, l'application de streaming musical qu'il a lancée. Aux côtés de Jay-Z se produiront une trentaine d'artistes dont Jennifer Lopez, née de parents portoricains et qui a récemment fait un don d'un million de dollars à Porto Rico.

Nawal Bonnefoy avec AFP