BFMTV

Le look à copier de la semaine: le blazer blanc de Brigitte Macron

Brigitte Macron le 21 février 2018 à Paris

Brigitte Macron le 21 février 2018 à Paris - Ludovic Marin - AFP

Si le style des célébrités est un vrai révélateur de tendances, il est parfois difficile de le reproduire au mieux dans la vie de tous les jours. Chaque semaine, BFMTV.com décrypte le look d'un people et vous explique comment se l'approprier, si possible à moindre coût. Aujourd'hui, celui de Brigitte Macron.

Porter du blanc en plein hiver? Ce qui a longtemps été considéré comme un pari mode risqué s'est imposé, en quelques saisons, comme une véritable tendance. Car si le total look noir reste une valeur sûre quand la température avoisine les 0 degrés, rien ne vaut une pièce immaculée pour ajouter du pep's à une tenue, et palier la morosité hivernale. Et ça, Brigitte Macron l'a bien compris.

Jeudi, la Première dame accueillait, sur le parvis de l'Élysée, l'épouse du président du Libé­ria, Clar Weah. Comme à son habitude, la femme d'Emmanuel Macron avait opté pour son incontournable trio blazer/pantalon/bottines: un mélange simple, mais terriblement efficace en matière d'élégance. 

Brigitte Macron le 21 février 2018 à Paris
Brigitte Macron le 21 février 2018 à Paris © Ludovic Marin - AFP

Un look complet à moins de 115 euros

Envie de vous offrir la même tenue que Brigitte Macron? Comptez pas moins de 1990 euros rien que pour son blazer blanc en tweed bouclé à double boutonnage, signé Balmain. Mais rassurez-vous: si vous êtes loin d'avoir le même budget que la Première dame, il est tout à fait possible de reproduire son look pour bien moins cher.

Tout comme l'épouse du président Emmanuel Macron, on opte pour une veste cintrée aux boutons croisés (Kiomi, 58.46 euros sur Zalando) que l'on porte avec un haut blanc basique: t-shirt, pull, sweat... On l'associe à un pantalon noir droit (New Look, 14.99 euros), porté par-dessus une paire de bottines vernies, noires également (SH by SILVIAN HEACH, 41 euros).

-
- © -
dossier :

Brigitte Macron

N.B.