BFMTV

Mamoudou Gassama récompensé aux Etats-Unis pour son acte de bravoure

Le "Spiderman du 18e" va recevoir dimanche un BET Humanitarian Award à Los Angeles.

Mamoudou Gassama, qui s'est illustré en escaladant un immeuble à mains nues pour aller secourir un enfant agrippé à un balcon, va recevoir ce dimanche 24 juin un BET Humanitarian Award à Los Angeles.

"Ravis d’accueillir Mamadou Gassama au Consulat cet après-midi. Bon vol vers les Etats-Unis et Los Angeles pour recevoir dimanche un BET Award récompensant son action héroïque fin mai à Paris. Félicitations #SpidermanParis!", a ainsi écrit sur Twitter l'Ambassade des Etats-Unis en France.

Le prix est décerné par la chaîne Black Entertainment Television (BET), qui récompense les Afro-Américains pour leurs accomplissements dans différents domaines comme le cinéma, la musique ou les sports. Le BET Humanitarian Award a été remporté les précédentes années par diverses célébrités comme Chance the Rapper, John Legend, Quincy Jones ou encore Muhammad Ali.

Six personnes récompensées

Cette année, cependant, le BET Humanitarian Award sera décerné à six "personnes ordinaires qui ont réalisé des choses extraordinaires dans des situations désespérées".

"Il est important de rappeler à tout le monde que vous n'avez pas besoin d'être une célébrité pour faire une bonne action. Tout le monde peut accomplir quelque chose de grand dans les pires situations", peut-on lire sur le site de la cérémonie

Outre Mamoudou Gassama, les autres personnes récompensées sont James Shaw Jr., Anthony Borges, Naomi Wadler, Shaun King et Justin Blackman. Âgée de 11 ans, Naomi Wadler a marqué les esprits avec son intervention lors d'une manifestation contre les armes à feu aux Etats-Unis.

Le 26 mai dernier, Mamadou Gassama a escaladé un immeuble à mains nues pour aller secourir un enfant agrippé à un balcon. Depuis son acte héroïque, le jeune Malien a vu sa situation administrative régularisée avant d'être naturalisé. Rebaptisé "Spiderman du 18e", il a fait dans la foulée ses premiers pas chez les pompiers de Paris, où il a signé un contrat de 10 mois pour effectuer un service civique.

Jérôme Lachasse