BFMTV

Enfant sauvé d'une chute à Paris: Mamoudou, le héros, se confie

Mamoudou Gassama n'a pas hésité à escalader la façade d'un immeuble du 18e arrondissement de Paris pour voler au secours d'un bambin suspendu dans le vide. Il témoigne de son geste héroïque.

"On est venus ici pour regarder le match au (restaurant) grec. J'ai vu beaucoup de monde en train de crier, les voitures qui klaxonnaient. Je suis sorti, j'ai regardé l'enfant qui allait tomber du balcon", raconte Mamoudou Gassama au micro de BFMTV. L'histoire dira ensuite que le jeune homme s'est trouvé au bon endroit au bon moment puisqu'il a sauvé un petit enfant d'une chute potentiellement mortelle du quatrième étage d'un immeuble, samedi soir. "J'aime beaucoup les enfants, je n'aurais pas aimé qu'il lui arrive quelque chose devant moi. J'ai couru et j'ai regardé les solutions pour le sauver", témoigne-t-il avec modestie.

L'agilité du jeune homme, sa condition physique et son courage ont fait le reste. "Je suis monté sur le balcon. Je suis monté sur la porte. Je suis arrivé à attraper le balcon en haut. Je suis monté comme ça. Et Dieu merci, je l'ai sauvé", raconte-t-il après son exploit.

Les faits se sont déroulés dans le 18e arrondissement de la capitale, samedi aux environs de 20 heures, selon les pompiers et des sources policières. Le jeune homme a escaladé à mains nues samedi la façade d'un immeuble pour secourir l'enfant de quatre ans, suspendu dans le vide.

Plus tôt dans la journée, la maire de Paris Anne Hidalgo a tweeté son admiration pour "cet homme aussi téméraire que courageux", ce "Spiderman du 18ème".

Quatre étages en trente secondes

La scène, spectaculaire, où l'on voit Mamoudou Gassama escalader à mains nues et en trente secondes environ quatre balcons de la façade de l'immeuble jusqu'au 4e étage, pour récupérer l'enfant qui se trouvait suspendu par une main, dans le vide, à l'extérieur du balcon, a été filmée par des passants ébahis. Diffusée dans la foulée sur les réseaux sociaux, elle a été vue plus de trois millions de fois dimanche après-midi.

A la suite de ces faits, le père de l'enfant a été placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête ouverte du chef de "soustraction à une obligation parentale", qui a été confiée à la brigade de protection des mineurs. L'enfant à quant à lui été placé dans une structure d'accueil sur décision du parquet.

D. N.