BFMTV

La fille de Paul Walker poursuit Porsche après la mort de son père

Paul Walker en 2013.

Paul Walker en 2013. - Yasuyoshi Chiba - AFP

Près de deux ans après la mort accidentelle de Paul Walker, à bord d'une Porsche Carrera GT, sa fille Meadow a déposé lundi une plainte contre le constructeur automobile.

La fille de l'acteur Paul Walker a déposé lundi une plainte contre Porsche pour homicide. Pour la jeune Meadow Rain, la voiture dans laquelle son père a trouvé la mort le 30 novembre 2013 en Californie, présentait des défauts de conception. "La Porsche Carrera GT est une voiture dangereuse. Elle n'a rien à faire sur la route", a expliqué l'avocat de Meadow Walker, cité par CNN.

Dans sa plainte, la fille de Paul Walker estime que "le véhicule ne comportait pas les équipements de sécurité que l'on trouve sur les voitures de sport bien conçues ou même sur les Porsche moins coûteuses - des éléments qui auraient permis d'éviter l'accident, ou sauvé la vie de Paul Walker". La plainte affirme aussi que le système de ceinture de sécurité était mal conçu: lors du choc contre l'arbre le haut de la ceinture s'est ainsi retrouvé coincé derrière Paul Walker dans le compartiment moteur et le comédien s'est retrouvé prisonnier de la voiture, ce qui l'a empêché de sortir pour échapper aux flammes.

"Conduite imprudente"

"Le torse de Walker s'est retrouvé compressé avec la ceinture exerçant des centaines de kilos de pression, ce qui lui a causé des fractures des côtes et du bassin. Son siège s'est écrasé et il s'est retrouvé prisonnier dans cette position couchée, vivant, jusqu'à ce que la voiture s'enflamme une minute et vingt secondes plus tard", indique la plainte.

"Paul Walker et son ami Roger Rodas devraient encore être parmi nous aujourd'hui", conclut-il.

Pas de commentaires du côté de Porsche, dont le porte-parole en Amérique du Nord assure ne pas avoir vu la plainte. "Comme nous l'avons déjà dit, nous sommes peinés à chaque fois que quelqu'un est blessé dans un véhicule Porsche, mais en ce qui concerne ce cas, les rapports de polices sont suffisamment clairs. Ils établissent que ce tragique accident résulte d'une conduite imprudente et d'une vitesse excessive".

En mai 2014, la femme du conducteur du véhicule, Roger Rodas, ami de Paul Walker, avait déjà porté plainte contre le constructeur automobile, estimant qu'il était responsable de leur mort. La plainte présumait que le système de suspension aurait fait perdre au conducteur le contrôle de la voiture.

"Pratiquement coupé en deux"

L'acteur de Fast and Furious et Roger Rodas sont morts le 30 novembre 2013, des suites de "blessures à la fois traumatiques et thermiques", selon le rapport d'autopsie. Alors qu'ils roulaient à 160 km/h, le conducteur a perdu le contrôle et le véhicule heurté plusieurs arbres et un panneau de signalisation.

Les images de la voiture après l'accident sont particulièrement impressionnantes. Comme l'indiquait le rapport des autorités, en janvier 2014, "le véhicule a été totalement détruit (...) et a pratiquement été coupé en deux", précisant que "la plus grande partie de la carcasse de la voiture avait été carbonisée".

M. R.