BFMTV

Kanye West demande pardon à Kim Kardashian: "Je sais que je t'ai blessée"

Kanye West et Kim Kardashian à New York en 2016.

Kanye West et Kim Kardashian à New York en 2016. - Jamie McCarthy - Getty Images North America - AFP

Kanye West a publié samedi sur Twitter un message adressé à son épouse Kim Kardashian, la remerciant d'être toujours à ses côtés.

La vie de Kanye West dépasse ce que des scénaristes auraient pu imaginer. Les tweets et interventions publiques du rappeur bigot, bipolaire et mégalomane, candidat à la présidentielle américaine sont incontrôlables. L'un de ses derniers messages sur Twitter est adressé à son épouse Kim Kardashian.

"Je voudrais m'excuser auprès de ma femme Kim, d'avoir rendu publiques des affaires privées. Je ne l'ai pas préservée, comme elle l'a fait pour moi. Kim, je veux te dire que je sais que je t'ai blessée. S'il te plaît, pardonne-moi. Merci d'être toujours à mes côtés".

Le 22 juillet dernier, Kim Kardashian a de son côté publié un communiqué, évoquant les problèmes de santé mentale de son mari et demandant au public de faire preuve de compassion.

"C'est une personne brillante mais compliquée qui, en plus de la pression générée par le fait d'être un artiste et un homme noir, a enduré la douloureuse disparition de sa mère et doit gérer la pression et l'isolement amplifiés par ses troubles bipolaires", expliquait-elle.

Visite de Justin Bieber

Kim Kardashian a eu une semaine difficile. Le 20 juillet, Kanye West a tenu un meeting politique très confus, au cours duquel il a raconté avoir voulu que sa femme avorte de leur fille aînée, North. Puis il a publié une série de tweets, vite effacés assurant qu'il voulait divorcer de Kim Kardashian, qu'elle avait essayé de le faire enfermer, et surnommant sa belle-mère "Kris Jong-Un".

Le 16 juillet, il avait annoncé sa candidature à l'élection présidentielle, et la sortie d'un nouvel album. Techniquement, Kanye West n'a déjà plus aucune chance d'être élu président, car les inscriptions sont déjà closes au Texas et en Floride, deux Etats majeurs pour le scrutin présidentiel de novembre. Quelques heures avant son message d'excuses, le rappeur avait tweeté qu'il allait battre Joe Biden, le candidat démocrate à l'élection présidentielle américaine.

Retiré dans son ranch du Wyoming, le chanteur a reçu vendredi la visite de son ami Justin Bieber, accompagné de son épouse Hailey.

Magali Rangin