BFMTV

Kanye West va sortir ce vendredi un nouvel album accompagné d'un film

Kanye West aux MTV Vidéo Music Awards en 2015

Kanye West aux MTV Vidéo Music Awards en 2015 - AFP

Le rappeur sort un nouveau disque ce vendredi, intitulé Donda with child. Il a également annoncé qu'il envisageait de se retirer l'élection présidentielle pour se présenter en 2024.

Kanye West a confirmé ce mercredi sur son compte Twitter la sortie imminente de son nouvel album. Intitulé initialement God's Country, puis Donda, il a finalement été baptisé par le rappeur Donda with child, un hommage direct à sa mère morte en 2007.

Dans une série de tweets, West a annoncé comme à son habitude le disque en dévoilant le titre de chaque morceau sur une feuille de papier. Il a précisé dans un de ses messages qu'un film accompagnerait cet album. Une technique déjà utilisée par le rappeur à l'occasion des sorties de My Beautiful Dark Twisted Fantasy (2010) et de Jesus is King (2019).

Candidat à l'élection présidentielle américaine cette année, Kanye a laissé entendre dans un autre message publié ce mercredi qu'il souhaitait se représenter en 2024, avant d'ajouter, concernant l'échéance de cette année: "Je suppose que tous les Noirs sont censés voter pour Biden? Vous voulez que je me présente ou pas???"

Un meeting troublant

Kanye West a lancé dimanche dernier sa campagne présidentielle en organisant un meeting en Caroline du Sud. L'événement, où le rappeur est apparu vêtu d'un gilet pare-balles, a été largement commenté en raison du comportement du candidat, qui a terminé en larmes après avoir tenu des propos incohérents.

Cette première sortie publique de Kanye West comme candidat à la Maison Blanche a fait le tour du monde, sans lever aucune interrogation sur son sérieux ou ses motivations réelles.

Beaucoup redoutent que sa candidature ne soit un nouveau signe des troubles bipolaires dont souffre l'artiste. Kanye West s'est signalé par plusieurs épisodes troublants, comme son monologue incohérent de plusieurs minutes dans le Bureau ovale devant un Donald Trump médusé, en octobre 2018.

https://twitter.com/J_Lachasse Jérôme Lachasse Journaliste BFMTV