BFMTV

Kim Kardashian évoque la bipolarité de Kanye West: "La famille est impuissante"

Kanye West et Kim Kardashian le 9 septembre 2016

Kanye West et Kim Kardashian le 9 septembre 2016 - Bryan Bedder - Getty Images North America - AFP

La star de télé-réalité évoque les problèmes de santé mentale de son mari, et laisse entrevoir les conséquences sur leur famille.

Kim Kardashian prend la parole. Quelques jours après le meeting politique de Kanye West, qui a relancé le débat autour de ses troubles mentaux, l'épouse du rappeur publie un communiqué dans lequel elle demande au public de faire preuve de compassion.

Kanye West a annoncé sa candidature à la présidence des États-Unis au début du mois de juillet. Il a pris la parole devant des électeurs dimanche en Caroline du Sud. Son discours décousu et sa crise de larmes en pleine allocution ont généré des réactions inquiètes sur sa santé mentale. Dans son communiqué, publié en story Instagram, Kim Kardashian commence par répondre aux critiques qui l'accusent de ne pas venir en aide à son mari:

"Ceux qui comprennent les maladies mentales ou les comportements compulsifs savent que la famille est totalement impuissante à moins que la personne concernée soit mineure. Les personnes qui ne sont pas informées ou éloignées de cette situation peuvent juger et ne pas comprendre que l'individu doit lui-même se lancer dans le processus d'obtenir de l'aide, peu importe à quel point la famille ou les amis essayent (de l'en persuader)."

"Une personne brillante mais compliquée"

Elle revient ensuite, à demi-mot, sur les propos tenus par Kanye West au cours des derniers jours. Lors de son discours, le rappeur a exposé ses convictions révisionnistes au sujet de l'escalavage et offert une tirade anti-avortement. Par la suite, il a publié plusieurs tweets - effacés depuis -, dans lesquels il déclarait notamment que Kim Kardashian voulait "l'enfermer" et qu'il essayait d'"obtenir le divorce", comme le rapporte Reuters.

"C'est une personne brillante mais compliquée qui, en plus de la pression générée par le fait d'être un artiste et un homme noir, a enduré la douloureuse disparition de sa mère et doit gérer la pression et l'isolement amplifiés par ses troubles bipolaires", explique Kim Kardashian. Les proches de Kanye connaissent son coeur et comprennent que ses mots ne correspondent pas toujours à ses intentions."

"Compassion" et "empathie"

Et de conclure avec un appel à la compassion, face aux nombreuses réactions amusées qui ont fleuri sur les réseaux sociaux après le meeting politique de dimanche:

"La société souhaite respecter les problèmes de santé mentale, mais nous devrions faire de même avec les individus qui vivent avec durant les périodes où ils en ont le plus besoin. Je demande aux médias et au public de nous offrir leur compassion et leur empathie. Nous en avons besoin pour traverser cette période. Merci à ceux qui ont exprimé leur inquiétude pour le bien-être de Kanye et pour votre compréhension."

L'avenir de la campagne électorale de Kanye West est incertain. Mardi soir, il a tweeté qu'il se "concentrera sur la musique à partir de maintenant", alors que son nouvel album est attendu ce vendredi. D'après Associated Press, il a déjà raté la date butoir pour s'inscrire au scrutin de plusieurs États. L'élection du prochain président des États-Unis aura lieu le 3 novembre prochain.

https://twitter.com/b_pierret Benjamin Pierret Journaliste culture et people BFMTV