BFMTV

Kaaris se filme en train de distribuer de l'argent à des défavorisés

Kaaris "n'est pas satisfait" de la peine prononcée.

Kaaris "n'est pas satisfait" de la peine prononcée. - Dominique Faget / AFP

Dans une vidéo qu’il a lui-même partagée sur les réseaux sociaux, Kaaris distribue des billets de banque à des hommes visiblement sans abri. Des images qui interviennent après son procès, dans l’affaire de son altercation avec le rappeur Booba à l'aéroport d'Orly.

Après la bagarre, la charité. Kaaris, qui a marqué l’actualité estivale avec les images de sa violente altercation avec Booba à Orly, publie ce vendredi une vidéo d’un tout autre genre. Le rappeur s’est fait filmer en train de distribuer des billets de banque aux démunis dans la rue, et a partagé son action sur Instagram.

"Le vendredi tout est permis", peut-on lire en légende, accompagnée des hashtags "Bon week-end à tous" et "Grande force à tous nos frères qui souffrent".

"Donner des idées" à ceux "qui ont les moyens"

"Ça fait longtemps que j’ai envie de faire ça", explique d’abord le rappeur à la caméra, assis à l’avant de sa voiture en caressant une grosse liasse de billets. "Je vais filmer parce que comme ça au moins, ceux qui voient ça et qui ont les moyens, peut-être qu'on va leur donner des idées."

Le rappeur s’extrait alors du véhicule et s’avance vers un groupe d’hommes visiblement sans abri, assis sur des matelas au bord d’une route. Il offre de l’argent en liquide à chacun. Dans une deuxième séquence, il s’attelle à une deuxième distribution auprès de jeunes hommes assis sur un trottoir.

Un an de prison avec sursis requis

Cette initiative, majoritairement saluée sur les réseaux sociaux, n’est pas sans rappeler le clip God’s Plan de Drake. Le rappeur canadien y distribue un million de dollars à des inconnus.

Kaaris et Booba ont été jugés le 6 septembre par le tribunal de Créteil pour leur bagarre. Un an de prison avec sursis a été requis pour chacun. Le tribunal correctionnel rendra son jugement le 9 octobre. 

Benjamin Pierret