BFMTV

Johnny Hallyday: un hommage populaire avec de la musique, mais sans voix

La photo de Johnny Hallyday dans l'église Saint-Roch à Paris, le 7 décembre 2017

La photo de Johnny Hallyday dans l'église Saint-Roch à Paris, le 7 décembre 2017 - Eric Feferberg - AFP

L'hommage à Johnny Hallyday, disparu le 6 décembre dernier, sera populaire et musical. Mais seuls les instruments résonneront samedi à Paris.

La voix de Johnny Hallyday s'est éteinte. C'est donc seulement une version instrumentale de quelques-uns de ses tubes qui sera jouée samedi 9 décembre lors de l'hommage populaire qui doit lui être rendu à Paris. Pas question de faire entendre une autre voix, ce samedi.

Après avoir descendu les Champs-Elysées, la dépouille du chanteur sera acheminée jusqu'à l'église de la Madeleine. Là, sur une scène installée devant le parvis, ses musiciens, Yarol Poupaud en tête et sans doute les fidèles de ses dernières tournées comme Yodelice ou Philippe Almosnino, joueront ses plus grands titres, avant l'office religieux à 13 heures. C'est ce qu'a expliqué son manager, Sébastien Faran, lors d'une conférence de presse. Le président Emmanuel Macron, doit ensuite prendre la parole.

Un hommage "très axé sur la musique"

"Il faut que ça reste rock'n roll, très axé sur la musique, qu'il y ait des motos et des bikers qui l'accompagnent et qu'il soit proche de son public et de ses fans", a précisé son manager.

Les bikers seront également très présents pour cet hommage. La moto était, avec la musique, la grande passion de Johnny Hallyday. Sept cents bikers, pas plus pour des raisons de sécurité, accompagneront donc le cercueil, sur les Champs-Elysées pour cet hommage populaire empreint de l'esprit rock'n'roll. Plusieurs centaines de milliers de personnes sont attendues et 1.500 policiers et gendarmes seront mobilisés pour assurer la sécurité, l'équivalent du dispositif déployé pour un 31 décembre.

M. R.