BFMTV

Ils ont fait l'événement - Philippe Labro, à la famille de Johnny Hallyday: "Essayez de vous aimer"

Salhia Brakhlia revient sur l'actualité de l'année avec ceux qui l'ont fait. Aujourd'hui, elle rencontre Philippe Labro, ami de Johnny Hallyday, et l'interroge sur l'hommage populaire rendu au chanteur en décembre dernier.

Il est le premier à avoir parlé lors des funérailles de Johnny Hallyday, le 9 décembre dernier à la Madeleine. Le journaliste Philippe Labro, parolier et ami du rockeur disparu, revient sur cette journée durant laquelle des milliers de fans étaient venus rendre un dernier hommage à l'idole des jeunes. Notre journaliste Salhia Brakhlia l'a retrouvé dans cette même église, vêtu du même costume que durant les funérailles.

"J'ai souhaité venir exactement avec le costume, la cravate, la chemise (…) parce qu’il m'a semblé que ce jour de décembre, si important, méritait qu’on le revive ensemble", explique-t-il à BFMTV.

Le "privilège" de s'exprimer en premier

Quelques mois plus tard, il raconte comment il a été le premier à prendre la parole lors de cette journée: "Trois jours avant, Sébastien Farran, le manager de Johnny Hallyday, m’appelle en me disant '(avec) Laeticia et la famille on a tous réfléchi: nous souhaitons que ce soit toi qui en premier s’exprime'. Je lui ai dit 'Vous m’honorez beaucoup, c’est un privilège'."

Il est ensuite revenu sur le passage de son discours qui a tant fait parler, lorsqu’il a décrit Johnny Hallyday comme un "père par deux fois": "Bien sûr il a eu Jade et Joy, donc il était aussi père (…) il les adorait, ses enfants. Ce n’est pas une boulette, c’est une maladresse d’expression. Je me suis mal exprimé."

Une "immense tendresse" pour Johnny Hallyday

De Johnny Hallyday, il garde un souvenir ému:

"J’aimais d’abord l’homme, c’est-à-dire le garçon avec qui on pouvait rire, avec qui on pouvait parler de tas de choses, qui écoutait. Il savait très bien vous écouter (…) J’éprouve une immense tendresse pour ce garçon et je souhaite que son image et sa réputation et son travail perdurent pendant des années."

Et s’il devait adresser un message au clan Hallyday, pris dans une bataille judiciaire autour de l’héritage du chanteur? "J’ai écrit une chanson pour Johnny Hallyday qui s’appelait Essayez, et qui disait 'Essayez de vous aimer'. Voilà."

B.P. avec Salhia Brakhlia