BFMTV

Ennio Morricone dément avoir traité Quentin Tarantino de "crétin"

Le compositeur Ennio Morricone et le réalisateur Quentin Tarantino à la première des "Huits salopard", à Rome, en janvier 2016

Le compositeur Ennio Morricone et le réalisateur Quentin Tarantino à la première des "Huits salopard", à Rome, en janvier 2016 - TIZIANA FABI / AFP

Après la polémique, Ennio Morricone nie avoir tenu de tels propos. Il va porter plainte.

C'était le scandale du week-end. Selon une interview accordée à la version allemande de Playboy, le légendaire compositeur Ennio Morricone aurait copieusement insulté Quentin Tarantino, avec qui il a déjà travaillé à deux reprises. 

Qualifiant le réalisateur de "crétin", et assurant que ses films étaient des "bêtises", le maestro italien aurait également déclaré: "Il parle sans réfléchir, il fait tout à la dernière minute. Il n'a aucune idée [...] Il appelle à l'improviste et veut une partition complète en seulement quelques jours". Et d'ajouter:

"Il ne fait que voler les idées des autres pour les assembler. Il n'y a rien d'original à ça. Ça ne fait pas de lui un réalisateur".

"Un grand réalisateur"

Dimanche soir, le compositeur fétiche de Sergio Leone a démenti dans un communiqué:

"Je n'ai jamais exprimé des commentaires négatifs à l'égard de l'Académie, de Quentin ou de ses films - et je n'ai jamais déclaré que ses films étaient des bêtises", a-t-il indiqué, précisant qu'il allait porter plainte.

"Je considère que Quentin était un grand réalisateur. Je suis très content de notre collaboration et de la relation que nous avons développées ensemble. Il est courageux et il a une personnalité géniale", a-t-il poursuivi, remerciant au passage le réalisateur de lui avoir permis de décrocher un Oscar pour Les Huit Salopards.

Jérôme Lachasse