BFMTV

David Hallyday évoque l'héritage de Johnny: "En ce qui me concerne, il n'y a jamais eu de guerre"

David Hallyday dans le clip de "Éternel"

David Hallyday dans le clip de "Éternel" - Capture d'écran YouTube - David Hallyday

Comme sa mère Sylvie Vartan, le chanteur est favorable à un "apaisement" dans l'affrontement avec Laeticia Hallyday.

Ne parlez surtout pas de l'affaire de l'héritage de Johnny Hallyday à son fils David. "On gave les gens avec ça. Cela me gave d'en parler, on n'en parle jamais dans la famille", dit-il ce jeudi dans Le Parisien. Il déplore l'animosité des débats et le poids des rancœurs qui rendent difficile le dialogue: 

"Je veux demeurer positif et cette affaire n'est pas positive, elle nous fait énormément de mal", dit-il avant d'ajouter: "Si les choses avaient été normales, tout se serait passé dans la bienveillance. On est obligé de se battre pour quelque chose de naturel: qu'il y ait une équité entre tout le monde. J'ai des avocats qui s'occupent de ça et moi je m'occupe des choses qui apportent du bonheur."

"Avec Laura, nous aurions préféré ne pas avoir à nous battre"

Comme sa mère Sylvie Vartan, le chanteur est favorable à un "apaisement" dans l'affrontement avec Laeticia Hallyday: "Qui pourrait prôner le contraire?", lance-t-il. Il insiste: ses revendications sont légitimes.

"On demande juste que tout le monde, son ex-femme comme tous ses enfants, aient un droit de regard. Comment justifier que 51 ans de carrière de notre père ne nous donne droit à rien? Avec Laura, nous aurions préféré ne pas avoir à nous battre. En ce qui me concerne, il n'y a jamais eu de guerre."

Le dernier album de David Hallyday, J'ai quelque chose à vous dire, vient de dépasser les 150.000 exemplaires vendus. C'est un retour en force pour l'artiste qui prévoit de faire 2 ans de tournées.

Jérôme Lachasse