BFMTV

Zac Efron: la bande-annonce de son film sur le serial killer Ted Bundy fait polémique

Zac Efron dans la peau de Ted Bundy

Zac Efron dans la peau de Ted Bundy - Voltage

Plusieurs internautes ont reproché à la bande-annonce de Extremely Wicked, Shockingly Evil, And Vile de donner une image trop glamour du tueur.

Zac Efron, le teint légèrement hâlé, fait un clin d'oeil à la caméra, sur fond de musique rock entraînante. Ici et là, la caméra fait un gros plan sur ses abdos, un baiser qu'il donne à Lily Collins, ou son sourire ravageur qui a fait rêver tant d'adolescentes à l'époque de Highschool musical.

Si vous pensez que l'on vous décrit ici la bande-annonce de la dernière comédie romantique dont l'acteur est la star, vous faites fausse route: il s'agit en réalité de celle de Extremely Wicked, Shockingly Evil, and Vile, le biopic sur... le célèbre serial killer Ted Bundy.

Un serial killer trop glamour et "cool" ?

L'acteur se glisse ici dans la peau du terrifiant tueur en série des années 1970. Condamné à la chaise électrique après avoir avoué le meurtre d'environ 30 femmes à travers les Etats-Unis, il pourrait en réalité en avoir commis une bonne centaine. En plus d'enlever et de violer ses victimes, il en avait décapité au moins douze et gardé leurs têtes dans son appartement. Il était également retourné sur certaines scènes de crime afin d'y violer les corps en décomposition.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes choqués se sont alors étonnés de cette bande-annonce au ton léger, qui met l'accent sur le charme du meurtrier, plutôt que sur l'horreur de ses actes. 

"Imaginez que votre fille ait été violée puis tuée, et des dizaines d'années plus tard une bande-annonce stylée sur l'homme qui a fait ça sort, et le décrit comme un mec cool et charismatique, plutôt que l'animal écoeurant qu'il était. Ca me rend malade", a tweeté l'une d'elle.

"Il a frappé, décapité, mutilé, violé et tué"

"La pire chose dans cette bande-annonce, c'est qu'elle donne l'impression que Ted Bundy était une sorte de Brad Pitt façon Ocean's 11 plutôt qu'un tueur en série dingue avec au moins 30 homicides à son actif", renchérit un autre. "Il a frappé, décapité, mutilé, violé et tué au moins 30 femmes, a eu des relations sexuelles avec leurs corps et gardé leurs têtes comme des trophées, alors je ne veux pas d'un portrait merdique glorifiant un anti-héros incompris". 

"Ce montage glorifie Ted Bundy et en fait une sorte de rockstar. Je sais que c'est Zac Efron, et que Bundy était charismatique, mais avions-nous vraiment besoin d'un plan sur ses abdos?", ajoute une autre. 

Le film, réalisé par Joe Berlinger et attendu courant 2019, n'a pas encore de date de sortie officielle.

Nawal Bonnefoy