BFMTV

Stephen King laisse des lycéens adapter l'une de ses nouvelles pour un dollar

Stephen King en mai 2018

Stephen King en mai 2018 - Dia Dipasupil - Getty Images North America - AFP

L'auteur américain a donné le droit à des étudiants gallois de réaliser une adaptation de sa nouvelle Vélo d'appart, en échange d'un euro.

Stephen King, grand maître américain de la littérature horrifique, n'est pas le plus cher à adapter. Une école galloise peut en témoigner: la Blaenau Gwent Film Academy vient d'obtenir le droit d'adapter une nouvelle de l'auteur pour deux étudiants de l'établissement, et ce en payant un dollar. 

Alfie Evans, 16 ans, et Cerys Cliff, 14 ans, pourront travailler sur l'adaptation en script de la nouvelle Vélo d'Appart, extraite du recueil Juste avant le crépuscule paru en 2008. 30 étudiants devraient participer au tournage, comme l'a confié le professeur de l'établissement Kevin Phillips à Mashable, qui rapporte l'information.

"Sa secrétaire est revenue vers nous en 24 heures"

Pour obtenir le droit d'adapter ce texte à l'écran, l'Academy est passée par la section "Dollar Babies" du site officiel de Stephen King. Des nouvelles qui ne sont pas sous contrats y sont listées et des étudiants en cinéma peuvent faire une demande pour obtenir les droits:

"Nous avons envoyé un e-mail à sa secrétaire et elle est revenue vers nous en 24 heures (...) détaille Kevin Phillips auprès de Mashable. "Nous lui avons expliqué ce que nous voulons faire, que nous ne faisions pas ça pour obtenir des bénéfices, que nos étudiants allaient le faire, et elle nous a fait parvenir un contrat signé par Stephen King lui-même."

Le dollar versé par l'Academy n'est pas la seule contrepartie que demande Stephen King, qui souhaite également voir le produit fini: "Cela faisait partie du contrat: Stephen aime toujours voir (ses adaptations). S'il-vous-plaît envoyez-lui un DVD lorsque ce sera terminé."

Le film prévu pour avril

D'après sa page Facebook, la Blaenau Gwent Film Academy est soutenue par BBC CHildren In Need, une association caritative qui permet aux enfants de se consacrer à leur passion. Elle accueille des jeunes de 7 à 18 ans:

"Le plus important, c'est que cela va stimuler la confiance en eux de nos jeunes réalisateurs, qui pourront dire qu'ils ont travaillé sur un film adapté de Stephen King", s'enthousiasme Kevin Phillips. "Cela permettra aussi d'améliorer leurs CVs et, on l'espère, servira de tremplin pour leurs carrières". Le film devrait être prêt en avril prochain. 

B.P.