BFMTV

Les films du studio Marvel "méprisables"? James Gunn répond à Francis Ford Coppola

James Gunn et Oreo à Londres en juillet 2014 lors de la première des Gardiens de la Galaxie

James Gunn et Oreo à Londres en juillet 2014 lors de la première des Gardiens de la Galaxie - Carl Court - AFP

Le réalisateur des Gardiens de la Galaxie répond aux déclarations de Francis Ford Coppola sur les productions Marvel.

Francis Ford Coppola, le réalisateur du Parrain et d'Apocalypse now, a expliqué samedi lors d'une conférence de presse au Festival Lumière, à Lyon, que les films des studios Marvel sont "méprisables"

Le cinéaste était interrogé sur les propos de Martin Scorsese, qui a déclaré que les films de super-héros comme ceux des studios Marvel n'étaient "pas du cinéma". Francis Ford Coppola a estimé que Scorsese avait "raison": 

"On s'attend à ce que le cinéma nous apporte quelque chose, un éclaircissement, une connaissance, une inspiration", a-t-il détaillé. "Je ne pense pas que qui que ce soit retire quelque chose du fait de voir toujours le même film. Martin a été gentil quand il a dit que ce n'était pas du cinéma. Il n'a pas dit que c'était méprisable, c'est ce que je dis."

"Certains films de super-héros sont horribles, d'autres sont magnifiques"

James Gunn a réagi sur Instagram à cette déclaration: "Beaucoup de nos grands-pères pensaient que tous les films de gangsters se ressemblaient et les qualifiaient parfois de 'méprisables'", a écrit le réalisateur des Gardiens de la Galaxie 2.

"Certains de nos arrière-grands-pères avaient le même avis sur les westerns et estimaient que les films de John Ford, Sam Peckinpah et Sergio Leone étaient tous les mêmes", poursuit le cinéaste, qui tourne actuellement The Suicide Squad. "Je me souviens d’un grand-oncle à qui je parlais de Star Wars. Il m'avait répondu! 'J’ai vu ça quand ça s'appelait 2001, et c’était ennuyeux!'"

Il conclut: "Les super-héros sont simplement les gangsters, les cowboys et les aventuriers de l’espace d’aujourd’hui. Certains films de super-héros sont horribles, d'autres magnifiques. Comme les westerns et les films de gangsters (et plus généralement les films), tout le monde ne va pas être en mesure de tout apprécier, même les génies. Et ce n'est pas grave."

Natalie Portman, l'interprète de Jane Foster dans Thor, a estimé samedi soir lors du 6e gala annuel du LA Dance Project "qu’il y a de la place pour tous les types de cinéma" et qu'"il n’y a pas une seule façon de faire de l’art".

Jérôme Lachasse